NOUVELLES

Les vestiges d'une frégate datant de la Nouvelle-France restaurés au Texas

18/06/2016 04:25 EDT | Actualisé 18/06/2016 04:27 EDT
Radio-Canada

La restauration des vestiges d'une frégate ayant transporté des colons français en Amérique avant de s'échouer au large des côtes du Texas, il y a 300 ans, est désormais complétée.

Les morceaux restaurés de la coque du navire La Belle seront mis à la disposition du musée d'État Bullock, à Austin, au Texas, a annoncé l'Université texane A&M par communiqué de presse.

Lors de l'excavation initiale par des archéologues sur le site où se trouvaient les restes de La Belle, une foule d'artefacts avaient été trouvés, notamment des couteaux, des haches, de la poterie, des bouteilles et des billes de verre, a rappelé un restaurateur de l'A&M, Peter Fix. Plusieurs pièces d'artillerie avaient également été découvertes.

La frégate de 17,5 mètres de long a fait naufrage en 1686 lors d'une expédition menée par le célèbre explorateur René-Robert Cavelier Sieur de La Salle connu pour ses expéditions au long de la rivière Mississippi.

Une carte erronée aurait mené les colons français 643 km plus loin que leur destination initiale, qui était le delta de la rivière Mississippi. Ils auraient plutôt atteint les côtes du Texas.

Le naufrage de La Belle est vu comme annonciateur de l'échec de la France dans la poursuite de son exploration de la région qui allait devenir ce que nous connaissons aujourd'hui comme le Texas et le Sud-Ouest américain. Le Fort St-Louis, érigé près de l'épave, aurait toutefois convaincu les Espagnols de l'importance d'augmenter leur présence dans la région en cas de visées expansionnistes de la France.

C'est en tentant d'aller chercher des secours pour les colons français que René-Robert Cavalier de La Salle a été assassiné par un membre de l'expédition.

Lors de la découverte des vestiges en 1995, les archéologues de la Commission historique du Texas avaient aussi trouvé une quille et d'autres parcelles de grandes structures. Un barrage avait alors été construit pour pomper l'eau et assécher le site. La coque du bateau, dans un état quasi intact, a ensuite pu être retirée de près de deux mètres de boue et conservée.

Les pièces gorgées d'eau avaient été transportées à l'Université A&M du Texas, où le bois a été entreposé à 60 degrés au-dessous de zéro pour enlever la moisissure qui s'était accumulée pendant trois siècles.

L'explorateur René-Robert Cavelier Sieur de La Salle a été le premier Européen à voyager du sud de la rivière Mississippi jusqu'au Golfe du Mexique, réclamant la conquête par la France de tout le territoire bordant le cours d'eau et ses affluents, en 1682.

VOIR AUSSI:

Des trésors retrouvés

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter