DIVERTISSEMENT

«Je fais mon coming out en tant que queer» - Coeur de Pirate (VIDÉO)

16/06/2016 11:30 EDT | Actualisé 16/06/2016 12:42 EDT

Coeur de Pirate a toujours les bons mots, et ça ne fait pas exception lorsqu'elle avoue son orientation sexuelle. Dans une lettre publiée sur Noisey, l'auteure-compositrice-interprète montréalaise s'est exprimée sur la tuerie homophobe d'Orlando en dévoilant qu'elle est queer.

Honnête, vulnérable, la star de 26 ans a dévoilé des moments touchants de son cheminement important vers l'acceptation d'elle-même. Celle qui s'est fait connaître en 2008 avec un premier album homonyme, très bien accueilli par le public et la critique, vivait des moments difficiles malgré son succès, alors que sa carrière internationale prenait un envol sans précédent avec Blonde (2011) et Roses (2015).

Découvrez ici quelques extraits de sa lettre:

«En réponse aux nouvelles, les réseaux sociaux se sont remplis de mots-clic #gaysbreaktheinternet et #queersbreaktheinternet, dans le but de dévoiler son homosexualité pour supporter les victimes. J'ai pensé que c'était merveilleux: pourquoi cacher son identité? Dans un monde où — dans certains pays — être gay est passible de mort, c'est important de s'exprimer. Internet est un endroit merveilleux parfois. C'est à ce moment que j'ai commencé à me sentir hypocrite.»

«Mes premières pensées romantiques ont été envers une fille que je connaissais. Je ne comprenais pas vraiment à ce moment, puisque j'avais 6 ou 7 ans, mais je me rappelle que ses parents appelaient les miens parce qu'ils trouvaient que je lui accordais trop d'attention.»

«Un de mes premiers coups de foudre a été pour une fille. La seconde où elle l'a su, elle a commencé à m'ignorer. Pour n'importe qui, c'est traumatisant. Je ressentais qu'aimer un être du même sexe que moi n'était pas totalement accepté. J'ai décidé d'adopter un mode de vie hétérosexuel parce que j'avais peur d'être rejetée. Après des années à être étrange - autant au lit que dans mes relations amoureuses -, j'ai enfoui mes sentiments, je me suis casée, j'ai eu un enfant et j'ai cru que tout allait bien aller.»

«J'avais complètement tort. Tout ce que je gardais en moi depuis toutes ces années a explosé la seconde où j'ai donné naissance. J'ai commencé à souffrir de dissociation. Dès que j'avais un contact avec qui que ce soit, je me sentais épuisée et impuissante. J'ai tenté de me détacher de ce qui m'arrivait, physiquement et mentalement. Comme quelqu'un qui réalise quelque chose trop tard, je me sentais comme une imposteure.»

«C'est pourquoi aujourd'hui, je fais mon coming out en tant que queer, parce que je ne veux plus avoir peur de ce que les gens peuvent penser de moi. Je ne peux plus avoir peur que quelqu'un va arrêter d'écouter ma musique, ou que des parents vont empêcher leurs enfants de m'écouter parce que je veux aimer qui je veux aimer. Je fais mon coming out pour ma fille, qui a besoin d'apprendre que l'amour n'a pas de race, religion, genre ou orientation. Même si la famille qu'elle a connu ne sera plus jamais la même, elle mérite tout l'amour qu'elle a besoin ou qu'elle veut. Je fais mon coming out pour les victimes qui ont perdu la vie parce qu'elles voulaient célébrer qui elles sont vraiment.»

Une vague d'amour sur le web

En partageant l'article sur Facebook, la chanteuse a fait lever une vague d'amour de ses fans. Les commentaires sont touchants comme tout:

Béatrice Martin a donné naissance à sa fille Romy en septembre 2012, après son mariage avec le tatoueur français Alex Peyrat le 26 juillet 2012.

Pour lire la lettre complète, c'est ici.

LIRE AUSSI:

» Carnage à Orlando

» Orlando: «Maman, je t'aime, je vais mourir»

» Qui est Omar Mateen?

» Orlando: la réaction de Trump fait polémique

» Les témoignages glaçants des rescapés de la fusillade

» Les 10 fusillades les plus mortelles aux États-Unis

INOLTRE SU HUFFPOST

Tuerie d'Orlando: les hommages aux victimes