DIVERTISSEMENT

FrancoFolies 2016: Louise Attaque renoue avec la scène (PHOTOS)

15/06/2016 06:12 EDT | Actualisé 15/06/2016 06:17 EDT
Victor Diaz Lamich

On ne les avait pas vus à Montréal depuis 2006. Mardi soir au Métropolis, le groupe français Louise Attaque a fait une rentrée explosive avec un spectacle enflammé proposant plusieurs titres populaires et de nouveaux morceaux.

L’arrivée aux FrancoFolies de Louise Attaque est sans aucun doute l’un des gros événements du festival. La formation rock menée par le chanteur Gaëtan Roussel, mais sans le batteur Alexandre Margraff qui n’a pas voulu continuer l’aventure, revient à Montréal pour deux dates après une parenthèse discographique de onze ans.

À la basse et au violon, les deux fidèles acolytes Arnaud Samuel et Robin Feix entourés de leurs musiciens de tournée, le batteur Nicolas Musset et le claviériste Johan Dalgaard. Dans une salle archicomble, l’ambiance a vite tourné au délire, et ce dès l’arrivée des artistes qui ont commencé le spectacle avec le succès Ton invitation, tiré du premier album sorti en 1997.

Louise Attaque aux FrancoFolies (14 juin 2016)


Ce clin d’œil aux sources a vite laissé place à de la nouveauté puisque les membres du groupe ont présenté plusieurs pièces inédites de leur nouveau disque Anomalie dont la sortie en janvier dernier coïncidait avec leur grand retour sous les projecteurs annoncés sur les réseaux sociaux. Outre la chanson éponyme au refrain atmosphérique, le public aura eu droit au tonitruant Avec le temps et à l’hymne très réussi Il n'y avait que toi.

LIRE AUSSI:

Thomas Fersen drôle et fantasque

Ariane Brunet: une détresse réparatrice

Un incontournable par jour

FrancoFolies 2016: Plus de 150 concerts extérieurs gratuits

Découvrez la programmation en salle des FrancoFolies 2016

Une atmosphère électrique

«Cela fait longtemps que l’on n’est pas venu vous voir. On est très content d’être ici», a lancé le leader Gaëtan Roussel à la foule composée de beaucoup d’expatriés hexagonaux. En effet, l’attente aura été longue pour tous ces amateurs qui ne se sont pas fait prier longtemps pour crier leur joie. Louise Attaque a ensuite joué Sur un volcan, une composition extraite de La Maison Tellier.

La soirée s’est déroulée dans une atmosphère électrique parsemée de belles prestations musicales, notamment durant l’interprétation de la chanson L’insouciance qui a permis au violoniste Arnaud Samuel de s’éclater sur scène.

Le climax de la soirée est survenu en deuxième partie du spectacle lorsque le groupe a exécuté une série de leurs éternels classiques: Léa, Savoir, Amour, Les nuits parisiennes et J’t’emmène au vent ont littéralement mis la salle en délire. À la toute fin du rappel, Louise Attaque a invité sur scène le groupe The Seasons pour une reprise festive de Ta douleur, signée Camille.

À VOIR AUSSI: