NOUVELLES

Le feu de forêt de Fort McMurray enfin stabilisé

13/06/2016 03:19 EDT | Actualisé 13/06/2016 03:19 EDT
Mike Hutchings / Reuters
Firefighters battle to control a bushfire in Cape Town's Tokai forest, March 3, 2015. Firefighters are attempting to put out a series of fires fanned by hot conditions and strong winds across the Cape Peninsula. Tuesday was the hottest day the city has recorded in 100 years according to local weather service officials. REUTERS/Mike Hutchings (SOUTH AFRICA - Tags: DISASTER ENVIRONMENT)

L'immense feu de forêt qui a détruit une partie de la ville de Fort McMurray s'est stabilisé ces derniers jours, pour la première fois depuis son embrasement il y a six semaines, ont indiqué lundi les autorités canadiennes.

Jusqu'à présent classé «hors de contrôle», l'incendie est désormais considéré comme «contenu», selon le dernier relevé du service des incendies de la province d'Alberta (ouest du Canada).

Le feu a ravagé 5,896 km2 de forêts, contre 5,820 km2 le 1er juin lorsque les premiers habitants ont commencé à regagner Fort Mc Murray, coeur de l'industrie pétrolière canadienne.

Les abondantes pluies sur la région ces derniers jours ont largement contribué à aider le travail des pompiers et à stopper l'avancée des flammes.

Quelque 100 000 habitants avaient fui précipitamment Fort McMurray et les bourgades alentours début mai, face à l'avancée soudaine d'un gigantesque feu de forêt.

Le service des incendies a allégé son dispositif sur le terrain avec quelque 1 500 pompiers engagés pour lutter contre l'incendie au coeur de la forêt boréale, soit un millier de moins que la semaine passée.

La production pétrolière a repris graduellement au cours des deux dernières semaines, à mesure que les habitants regagnaient cette région sinistrée, mais le retour de production à celui du niveau de fin avril ne sera pas atteint avant un mois, selon les compagnies pétrolières.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'incendie de Fort McMurray en images