DIVERTISSEMENT

Les femmes sous-représentées dans plusieurs secteurs culturels au Québec

13/06/2016 01:41 EDT
ISTOCK

À la lumière d'une large étude dévoilée lundi, le regroupement Réalisatrices équitables s'inquiète de la sous-représentation des femmes dans plusieurs secteurs culturels, notamment en création de jeux vidéo et en réalisation.

Avec la collaboration de plusieurs associations professionnelles du monde de la culture, Réalisatrices équitables a dressé un portrait de la présence des femmes à la télévision, au cinéma, au théâtre, en musique, en création de jeux vidéo, dans les arts visuels ainsi que dans le secteur du livre.

Le regroupement s'inquiète du fait que « peu de femmes, voire pratiquement aucune dans certains secteurs, créent l'imaginaire collectif québécois et canadien ».

Quelques chiffres:

Sur 1600 productions théâtrales, 29 % des textes sont écrits par des femmes

47 % des interprètes francophones sont des femmes

49 % des membres de l'Union des artistes sont des femmes

77 % des scénarios des films produits ont été écrits par des hommes

19 % des fonds en long métrage de la SODEC ont été accordés entre 2011 et 2014 à des réalisatrices

27 % des membres de la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec sont des femmes

16 % des emplois en jeux vidéo sont occupés par des femmes

55 % des membres de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois sont des femmes

66 % des membres du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec sont des femmes

Un nouveau groupe de pression

Les représentants des différentes associations professionnelles ont également annoncé la création de La Coalition pour l'égalité homme femme en culture, qui tentera de faire pression sur les acteurs du milieu culturel ainsi que sur les gouvernements pour assurer une présence équitable des femmes dans les secteurs-clé où les femmes sont le moins présentes.

La Coalition recommande notamment que des critères d'égalité entre les hommes et les femmes soient pris en considération lors de l'attribution de fonds publics en culture.

Le regroupement demande également l'instauration de « mesures incitatives pour l'intégration des femmes dans les entreprises et les institutions d'enseignement du secteur numérique ».

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Angela Merkel
    AFP
    À 61 ans, la chancelière allemande est "la seule dirigeante capable de s'attaquer aux défis économiques et politiques de l'Union européenne" actuelle selon Forbes.
  • Hillary Clinton
    Lucy Nicholson / Reuters
    L'ex-secrétaire d'État de 68 conserve la deuxième place qui lui avait été attribuée l'année dernière. "Si Hillary Clinton est élue présidente en novembre, il s'agira d'un événement majeur et historique, dans une carrière déjà marquée par les grandes premières", écrit le magazine. Première Première dame à se présenter à une élection présidentielle américaine, elle a aussi été la première femme élue sénatrice de New York, et la première à aller aussi loin dans une course à la présidentielle.
  • Janet Yellen
    AFP
    La présidente de la Banque centrale américaine, âgée de 69 ans, est connue pour sa "constance", note Forbes. "Ni magicienne ni innovatrice, Janet Yellen impose son pouvoir à coups de phrases simples et d'une logique imparable".
  • Melinda Gates
    Jordan Strauss/Invision/AP
    La co-présidente de la fondation Bill & Melinda Gates, classée troisième en 2015, "a inspiré de grands donateurs et changé la manière de penser la philanthropie dans les milieux de la finance: des campagnes très ciblées, un suivi chiffré et une collaboration internationale".
  • Mary Barra
    AFP
    La directrice générale de General Motors, qui a fêté ses deux ans à la tête du constructeur automobile américain en janvier, vient d'être nommée présidente du conseil d'administration du constructeur automobile américain.
  • Christine Lagarde
    AFP
    À 60 ans, elle a été réélue pour 5 ans en février à la tête du Fonds monétaire international (FMI). Forbes, qui classe aussi la Française parmi les personnalités les plus influentes du monde, explique son choix: "Quand elle y a pris ses fonctions en 2011, l'économie mondiale se remettait encore de la crise financière, et le FMI d'une crise institutionnelle. Dans les années suivantes, Christine Lagarde est parvenue à convaincre des pays aussi divers que la Chine, la Russie et la Grande-Bretagne à se plier à la discipline fiscale du FMI, tout en les bridant parfois avec de sévères conditions d'accès aux prêts structurels".
  • Sheryl Sandberg
    AFP
    En novembre 2015, la N°2 du groupe de Mark Zuckerberg a fait un don de 31 millions de dollars en actions Facebook, destinés à son association à but non lucratif qui défend la place des femmes dans les entreprises.
  • Susan Wojcicki
    AFP
    En 2006, Susan Wojcicki a convaincu son employeur Google de racheter Youtube. À 46 ans, elle est aujourd'hui PDG du service de vidéos en ligne, qui attire 1 milliard de visiteurs uniques par mois et dont la valeur est estimée à 70 milliards.
  • Meg Whitman
    AP Photo/Richard Drew
    Meg Whitman, âgée de 59 ans, a dirigé eBay pendant 11 ans et officie désormais à la tête de Hewlett-Packard, une multinationale spécialisée dans l'informatique.
  • Ana Patricia Botín
    CURTO DE LA TORRE / AFP
    La présidente de la banque Santander fait son entrée dans le Top 10 cette année. En 2014, elle est devenue la première femme dirigeante de la plus grande banque de la zone euro.