DIVERTISSEMENT

FrancoFolies 2016: Brown, Alaclair Ensemble, Dead Obies, Loud Lary Ajust... La pluie? Quelle pluie? (PHOTOS)

10/06/2016 07:47 EDT

Ce n'était vraiment pas la soirée idéale pour lancer les FrancoFolies. Entre la pluie et les 10 degrés (en plein mois de juin!), on aurait pu croire que la foule allait décliner l'offre. Pourtant, loin de là. Manteaux, tuques, bottes de pluie et parapluies ont sauvé la fête jeudi soir, permettant de lancer en grand cette 28e édition, qui se tiendra jusqu'au 18 juin prochain. Retour sur la prestation béton de Brown, Alaclair Ensemble, Dead Obies, Loud Lary Ajust... et quelques surprises.

Pari risqué pour le festival de lancer le bal à coups de groupes - hip-hop, qui plus est - qui flirtent allègrement avec l'anglais: si certains ne se sont pas gênés pour le souligner lors du dévoilement de la programmation, d'autres n'ont pas manqué de féliciter les FrancoFolies pour l'audace. Et alors, le festival a-t-il bien fait d'oser avec ce spectacle qui présentait la crème du hip-hop québécois? On peut affirmer sans hésiter que oui, à voir l'enthousiasme des spectateurs réunis sur la place des Festivals.

FrancoFolies 2016 - Soirée d'ouverture


Brown

C'est devant une foule un peu clairsemée que Brown - sympathique trio composé de Greg "Snail" Beaudin-Kerr (Dead Obies), et David "Jam" Beaudin-Kerr (K6A, Jam et P-Dox, Alaclair Ensemble), deux frères qui sont en train de se tailler une place importante sur la scène hip-hop québécoise, - et leur père Robin Kerr (Uprising) - a parti le party sur le coup de 18h. Avec aplomb, les gars ont lancé les pièces de leur premier album homonyme, notamment Brown Baby, Jeune Vieux, Me No Care et la très appropriée Parapluie. Ça ne s'invente pas. Et ça dansait et ça y allait pas là: mission accomplie pour le groupe à suivre sans hésiter. Le public était prêt pour Alaclair Ensemble.

Alaclair Ensemble

À 19h, la troupe de postrigodon Alaclair Ensemble s'est précipitée sur scène, c'est le cas de le dire. Eman, Ogden, Maybe Watson, Ken-Lo, Mash et Vlooper ensemble, ça déplace de l'air. Encore plus quand Claude Bégin - que certains appellent «le plus bel homme du Québec» - s'est permis une entrée remarquée à travers la foule, transportant le drapeau aux couleurs du groupe. Le band a animé la foule sans bon sens à travers les succès de 4,99 (2010), Les maigres blancs d'Amérique du Noir (2013) et Toute est impossible (2014). Question de nous donner hâte au quatrième album, dont la sortie est prévue pour septembre prochain. Mention spéciale au clin d'oeil aux Colocs, moment fort d'une prestation solide.

LIRE AUSSI:

Un incontournable par jour

FrancoFolies 2016: Plus de 150 concerts extérieurs gratuits

Découvrez la programmation en salle des FrancoFolies 2016

Dead Obies

Dead Obies a ce «je-ne-sais-quoi» qui sème l'enthousiasme dans une audience. Le groupe qui ne ressemble à personne a répété l'expérience jeudi soir en apparaissant sur scène: c'était tout simplement la folie. «Ça nous fait malade plaisir d'être là!» L'ambiance y était pour des pièces de Collation Vol​.​1 (2012), le très aimé Montréal $ud (2013), Collation Vol. 2 – Limon Verde: La Experiencia (2014) et le petit dernier, Gesamtkunstwerk (2016). Dead Obies n'a d'ailleurs pas boudé le plaisir de ses fans en lançant Tony Hawk en fin de prestation. À travers le trash d'une centaine de personnes, une certitude: spectacle réussi.

Loud Lary Ajust

Ce n'était pas encore fini: pour bien marquer le coup, les FrancoFolies ont prévu quelques surprises pour le public. Koriass est apparu sous la pluie pour chanter des succès de son Love Suprême, dont Blacklights et Zombie. Karim Ouellet, qui a d'ailleurs souvent collaboré avec Claude Bégin, s'est aussi pointé sur scène pour un tour de chant. La foule, enthousiaste, était fin prête pour le clou de la soirée: Loud Lary Ajust, chouchou de la scène rap québécoise. Les gars, en forme, n'ont pas lâché la foule une seconde avec les pièces de Gullywood (2012), GullyPlus (2013), Ô Mon Dieu (2013) et Blue Volvo (2014). Choix parfait pour une soirée sans fausse note.

Les FrancoFolies, du 9 au 18 juin 2016. Pour voir toute la programmation, c'est ici.