NOUVELLES

Les observations sur la peine ont commencé dans l'affaire Cinar

06/06/2016 01:01 EDT | Actualisé 06/06/2016 01:02 EDT
Graham Hughes/PC

Dans l'affaire Cinar, les observations sur la peine ont débuté lundi pour Ronald Weinberg, Lino Matteo et John Xanthoudakis.

Les trois hommes ont été condamnés par un jury jeudi dernier dans cette affaire criminelle de fraude de quelque 120 millions $.

Ils ont été déclarés coupables de la majorité des chefs d'accusation qui avaient été portés contre eux, dont fraude, usage de faux documents et emploi de documents contrefaits.

Les représentations des avocats devraient durer toute la semaine.

Le juge Pierre Labrie doit maintenant décider quelle peine sera imposée aux trois hommes.

Ils ont été amenés lundi dans le box des accusés, menottés, dans une salle du palais de justice de Montréal. Ils sont incarcérés depuis leur condamnation de jeudi.

L'avocate de Ronald Weinberg, le fondateur de la maison de production Cinar, qui a notamment créé des émissions de télévision pour enfants, a annoncé qu'elle allait faire entendre au moins six témoins.

Eric Weinberg a été le premier à témoigner en faveur de son père.

Il a relaté comment son père s'était impliqué et avait assuré la survie d'une école spécialisée du Vermont où il a étudié enfant, car il est atteint de dyslexie sévère.

Il a souligné à maintes reprises à quel point son père avait une passion pour aider les autres et que toute sa vie était guidée par ce désir.

Les témoignages se poursuivent toute la journée au palais de justice de Montréal.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter