BIEN-ÊTRE

Coup de projecteur sur les autobronzants du printemps pour une peau ensoleillée

28/04/2015 01:28 EDT | Actualisé 24/05/2016 12:23 EDT
M Swiet Productions via Getty Images
Spring dress on sandy beach

Envie de se projeter sur les plages avec des jambes dorées? On se tourne vers les autobronzants qui vont colorer vite fait bien fait nos gambettes.

Les autobronzants: une technologie qui a bien évolué

Traces inégales, intérieur de mains orange et surtout une forte odeur désagréable, c'est chose du passé. La technologie a fait des progrès depuis ses débuts dans les années 1990. Désormais les autobronzants sont aussi diversifiés qu’efficaces.

Comment ça fonctionne?

Grâce à la DHA (ingrédients actifs) qu’ils renferment, les autobronzants colorent rapidement et temporairement l’épiderme. Celles-ci réagissent avec la kératine de la peau pour lui donner une teinte plus ou moins foncée selon leur degré de concentration. Si on ne renouvelle pas l’application, la coloration s’élimine rapidement.

Les 5 règles de base à connaître pour une application impeccable

1 - Lire l’étiquette et respecter les recommandations.

2 - On procède à un bon gommage pour éliminer les cellules mortes 24 h avant le soin.

3 - Pour que les genoux et les coudes soient de la même teinte que le reste du corps, on applique l’autobronzant en petite quantité et on ne repasse pas deux fois au même endroit.

4 - Lorsque l’application est terminée, on se lave vigoureusement les mains ou mieux encore, faites comme les pros et utilisez des gants en plastique.

5 - On ne répétera jamais assez qu’un autobronzant ne protège pas des rayons UV. Utilisez une protection solaire (FPS) d’au moins 30 avant toute exposition au soleil.


Sélection d'autobronzants