POLITIQUE

Zoo de Saint-Félicien : 26 M$ sans demande de subvention

29/04/2016 10:05 EDT
PC

QUÉBEC – C’est sur la foi d’un mémoire d’une dizaine de pages que Québec a entrepris ses démarches pour accorder une subvention de 26 millions$ au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Qui plus est, le montant couvre l’ensemble des sommes demandées à l’origine par le zoo, alors que le projet final s’élève à 32,5 millions$.

En effet, le Centre de conservation de la biodiversité boréale (CCBB), qui administre le zoo, n’a pas rempli de demande de subvention, apprend-on dans une réponse à une demande d’accès à l’information mise en ligne sur le site Web du ministère du Tourisme.

«Dans le présent dossier, les seuls documents existants détenus par le ministère du Tourisme (MTO) sont des notes préparatoires, c’est-à-dire des communications écrites préparées par notre personnel dans le but de renseigner nos autorités qui avaient à participer à des rencontres tenues sur le sujet», écrit le ministère dans sa réponse.

Le ministère y explique que le mémoire déposé par le CCBB dans le cadre du Forum économique régional du Saguenay–Lac-Saint-Jean «tient lieu demande de subvention, car les renseignements généralement demandés y sont inclus».

«La ministre du Tourisme, qui s’est vue confier le suivi de cette demande lors du Forum qui s’est tenu en juin 2015, a demandé au MTO de procéder à l’analyse du projet», ajoute le ministère dans un courriel.

35 nouveaux emplois

Dans le mémoire en question, le CCBB réclame 26 millions$ pour ses investissements projetés, soit la somme exacte octroyée par Québec. Le projet sera finalement de 32,5 millions$, la somme restante provenant d’une campagne de financement.

Lors de l’annonce, Philippe Couillard a d’ailleurs affirmé qu’il s’agit d’une «aide gouvernementale historique envers le Zoo de Saint-Félicien».

À l’heure actuelle, le zoo génère des retombées directes de 28,4 millions$ dans la région, de même que 322 emplois directs et indirects. La ministre Julie Boulet a affirmé que les retombées passeront à 50 millions$ en plus de créer 35 nouveaux emplois.

Lors de l’annonce de la subvention, plusieurs critiques avaient souligné que le Zoo de Saint-Félicien se trouve dans la circonscription du premier ministre Philippe Couillard. L’octroi survenait également au terme d’une période de compressions dans les services publics.

Le chef de la CAQ, François Legault, s’était d’ailleurs questionné sur la pertinence de la subvention. «Est-ce qu'on aurait pu créer plus que 30 emplois avec d'autres alternatives, avait-il demandé. Moi, je pense qu'on a des entrepreneurs créatifs au Saguenay—Lac-Saint-Jean, qui auraient peut-être pu aller plus loin que de créer seulement 30 emplois ou maintenir 30 emplois.»

«On a un premier ministre qui vient décider, pourtant après avoir fait une espèce de sommet, quelles sont les priorités pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean, avait-il ajouté. Je suis un peu surpris.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations politiques de l'année 2016