POLITIQUE

Une centaine de guichets automatiques manquent à l'appel (VIDÉO)

27/04/2016 12:25 EDT | Actualisé 27/04/2016 12:42 EDT

QUÉBEC – Le ministre des Finances a reconnu mercredi que l’Autorité des marchés financiers (AMF) ne sait pas où se trouve une centaine de guichets automatiques privés dont elle doit attester de la légalité.

Trois ans après l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi, plusieurs dépanneurs, bars et restaurants n’ont toujours pas fait approuver leurs appareils par l’AMF, révèle le Journal de Montréal. Ces guichets automatiques pourraient être utilisés dans le blanchiment de recettes de la criminalité.

Les machines inspectées arborent un logo de l’AMF.

À l’entrée du caucus libéral, Carlos Leitao a reconnu que l’AMF ignore où se trouve une centaine de ces guichets automatiques qu’elle doit inspecter.

«L’AMF a déjà certifié 3400 quelque machines. Il y a, au moment où on se parle, une centaine de machines qui sont en processus de vérification. Il resterait à peu près une centaine qui n’est pas en processus de vérification parce que, tout simplement, l’AMF ne sait pas où elles se trouvent, a dit le ministre des Finances. Donc, il va falloir qu’elle les trouve.»

Pourtant, les appareils sont connectés au réseau bancaire et devraient être facilement repérables, a fait valoir un journaliste. «Ça, ce serait à vous à poser cette question aux banques», a rétorqué Carlos Leitao.

Le ministre des Finances s’est dit certain que les appareils seront retrouvés par l’AMF. «Il manque une centaine de machines à vérifier. Il ne faut pas non plus partir en peur», a-t-il lancé.

L’affaire a rebondi au Salon bleu, où le député péquiste Pascal Bérubé a demandé au ministre s’il pouvait garantir que ces guichets automatiques ne servent pas à blanchir de l’argent pour le crime organisé.

Carlos Leitao a admis son impuissance face à cette question. «Comment voulez-vous que je vous donne des garanties, a-t-il demandé. Comment voulez-vous que n’importe qui vous donne des garanties?»

Toutefois, l’AMF n’aura pas à chercher bien loin pour trouver un des guichets automatiques manquant à l’appel. Des journalistes parlementaires ont retrouvé un appareil sans le logo de l’AMF au sous-sol du parlement…

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations politiques de l'année 2016