DIVERTISSEMENT

Louis-Jean Cormier s'offre des retrouvailles à Sept-Îles (VIDÉO)

26/04/2016 12:50 EDT | Actualisé 26/04/2016 12:51 EDT

Tout Sept-Îles était fébrile à l’annonce du retour de Louis-Jean Cormier en terre natale et l’École secondaire Manikoutai a marqué le coup de belle manière.

Son plan: tourner son spectacle Les grandes artères dans l’Est du Québec, au Sud maternel et au Nord paternel du Fleuve Saint-Laurent, pendant la saison de la pêche aux crabes et aux crevettes, tant qu’à faire! Louis-Jean Cormier, comme énormément d’autres jeunes ayant grandi loin des centres urbains, a quitté Sept-Îles pour Montréal, pour étudier la musique au Cégep St-Laurent. Une moitié de sa vie à l’embouchure du Fleuve, l’autre à sa source. Et il était attendu, ce retour au bercail. On s’arrachait les précieuses minutes de son agenda présidentiel lors de sa visite à Sept-Îles!

L’École secondaire Manikoutai qu’il a fréquentée, lui réservait d’ailleurs une grande surprise. Les jeunes du Comité Français et leur enseignante, Marie-Josée Lévesque, ont décidé de souligner l’apport de Louis-Jean Cormier à la valorisation de la langue française, en nommant l’auditorium de leur école, l’Auditorium Louis-Jean-Cormier! Une élève souligne la fierté qu’ils éprouvent tous en regard du parcours de l’auteur-compositeur-interprète, et à quel point il est inspirant pour eux. «On voulait qu’il sache qu’on ne l’oublie pas et qu’il ne nous oublie pas non plus».

INOLTRE SU HUFFPOST

Une dizaine d'albums à écouter au printemps 2016