DIVERTISSEMENT

Gala Artis 2016: Mélissa Désormeaux-Poulin, déjà gagnante

24/04/2016 08:09 EDT | Actualisé 24/04/2016 10:13 EDT

Mélissa Désormeaux-Poulin flotte sur un nuage d’être nommée pour une première fois au Gala Artis, qui aura lieu dimanche.

Nommée dans la catégorie Rôle féminin/téléséries québécoises pour son personnage-pivot d’Ariane Beaumont dans Ruptures et celui, plus excentrique, de Carla Moreli dans Mensonges, l’actrice, qui pratique son métier depuis la tendre enfance, n’a jamais rêvé outre mesure aux paillettes et aux flafla de ce genre de célébrations, mais se ravit néanmoins de ne pas avoir été oubliée.

«J’essaie de ne pas penser à ces choses-là, parce que je ne veux pas être déçue, hasarde Mélissa. Il y a quelque chose d’étincelant avec le Gala Artis, c’est un peu plus glamour, les gens l’écoutent beaucoup. Mais rêver d’être nommée, non! Je ne le fais pas pour ça. C’est juste touchant!»

«C’est le prix du public, ce sont les gens qui te choisissent, qui sortent ton nom au téléphone, qui votent… C’est super! Pour vrai, moi, j’ai déjà gagné», relève-t-elle.

Ruptures ayant reçu l’approbation massive des téléspectateurs cet hiver, Mélissa Désormeaux- Poulin se dit «vraiment très contente» que la série signée Daniel Thibault et Isabelle Pelletier, produite par Aetios, ait été considérée comme un coup de cœur par plusieurs.

«Quand on crée, on est dans notre bulle, avec notre équipe, on fait nos petites affaires, observe-t-elle. On ne sait jamais si, de l’autre côté, il y aura une réponse. Là, il y en a eu une, et elle a toujours grandi. Un bouche-à-oreille s’est fait et j’en suis très heureuse.»

Mélissa promet que la deuxième saison de Ruptures, dont le tournage se tiendra à compter de juillet prochain, sera «aussi forte» que la première. Elle se dit par ailleurs fière que son Ariane lui ait permis de dévoiler des facettes jusque-là inconnues de sa personnalité d’artiste.

«C’est toujours un cadeau, pour un acteur, de grandir avec un personnage complexe comme ça», souligne-t-elle, avant d’encenser les comédiens qui ont partagé des scènes avec elle, Isabel Richer en tête.

«C’est un pur bonheur de travailler avec cette femme-là, s’emballe Mélissa. Mais pas juste Isabel, Vincent-Guillaume Otis aussi, et tous les autres. On a vraiment une équipe de comédiens extraordinaires. Ce sont des grands. J’ai eu la chance de travailler avec des grands. C’est juste du gros plaisir.»

Fin de Ces gars-là

En ce qui a trait au reste de son année 2016, Mélissa Désormeaux-Poulin jouera cet été pour le cinéma avec Martin Matte, dans le film TA3, de Nicolas Monette (Aurélie Laflamme : les pieds sur terre), d’après un scénario de Benoît Pelletier, une production de Guillaume Lespérance et André Dupuy. L’œuvre racontera le parcours d’un couple dans sa quête d’un «trip à trois» pour pimenter sa vie sexuelle.

La troisième saison de Mensonges est aussi présentement en ondes à addikTV. Les internautes peuvent également plonger dans la web-série sur le site de Mensonges; on y suit les enquêtes de Cindy Boucher (Olivia Palacci), nouvellement promue assistante de Pat Fortin (Sébastien Delorme). Qui plus est, on peut déjà se procurer le coffret DVD des 12 premiers épisodes de Ruptures.

En revanche, Mélissa Désormeaux-Poulin a dû, cette année, faire ses adieux à Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau, ses complices de Ces gars-là, puisque la comédie n’a pas été renouvelée pour une quatrième saison à V, ses deux vedettes masculines caressant d’autres projets chacun de son côté.

«C’est triste, et ce n’est pas triste, en même temps, expose Mélissa. C’est le fun de finir fort. Les gars ont eu de bonnes saisons, de bonnes histoires, ils ont été bons. Et ce n’est pas la dernière fois que je vais travailler avec Simon-Olivier Fecteau! C’est un feeling…»

Pour savoir si Mélissa Désormeaux-Poulin repartira avec un trophée Artis dimanche, il faudra syntoniser TVA, dès 19h, d’abord pour le tapis rouge animé par Maripier Morin, Anouk Meunier et Jean-Philippe Dion, puis pour le gala, à 20h, piloté par Guy Jodoin.

VOIR AUSSI :

Gala Artis 2016: toutes les photos du tapis rouge

LIRE AUSSI:

» Suivez notre couverture en direct

» Gala Artis 2016: nos choix et prédictions

» 31e Gala Artis: les nominations sont dévoilées

» Gala Artis 2015: les tenues préférées de la rédaction

» Gala Artis 2015: le tapis rouge chic et glamour

INOLTRE SU HUFFPOST

Nominations du Gala ARTIS 2016