NOUVELLES

La Caisse annonce un projet de SLR d'envergure pour Montréal (VIDÉO)

22/04/2016 10:17 EDT | Actualisé 22/04/2016 10:17 EDT

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ ) n'hésite pas à parler du projet le plus important des cinquante dernières années en transport en commun à Montréal. Il y aura 24 stations et 67 kilomètres de rails. C'est l'équivalent de doubler l'actuel métro de Montréal.

Avec les informations de François Cormier

Ce système léger sur rails (SLR) électrique et entièrement automatisé, qui sera intégré aux réseaux de transport existants, fonctionnera 20 heures sur 24, 7 jours sur 7. CDPQ Infra, filiale de la Caisse, prévoit qu'au moins 150 000 passagers l'utiliseront chaque jour.

Les trains se rendront non seulement à l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, mais aussi à Sainte-Anne-de-Bellevue (Ouest de l'île), Deux-Montagnes (Rive-Nord) et Brossard (Rive-Sud) en empruntant le nouveau pont Champlain.

Les coûts de construction du SLR sont estimés à 5,5 milliards de dollars. La Caisse de dépôt et placement désire y investir 3 milliards de dollars. Le reste du financement devra provenir des gouvernements du Canada et du Québec.

« Je demande aux gouvernements du Canada et du Québec de répondre présent », a lancé le maire de Montréal qui, optimiste, a rappelé que le premier ministre Justin Trudeau a déjà promis des investissements importants dans le transport collectif.

Le PDG de la Caisse Michael Sabia a précisé qu'il ne leur demandait pas de subventions, mais a plutôt fait valoir qu'il s'agissait d'une occasion d'affaires, soulignant qu'ils profiteront de retours sur leurs investissements grâce à la rentabilité du projet.

La Caisse de dépôt prévoit que les travaux s'amorceront dès le printemps 2017 en prévision d'une entrée en service partielle en 2020. La CDPQ prévoit qu'il sera terminé en 2021. En 4 ans, il devrait générer 7500 emplois directs et indirects par année.

À terme, le service doit offrir 160 départs par jour avec une intensification du service à un train toutes les trois minutes aux heures de pointe. Cinq stations pourraient éventuellement être ajoutées aux 24 projetées.

Temps de déplacements prévus :

  • De la Rive-Sud (Dix-30) au centre-ville : 15 à 20 minutes
  • De l'aéroport au centre-ville : 25 à 30 minutes
  • De l'Ouest de l'île au centre-ville : 35 à 40 minutes de Sainte-Anne-de-Bellevue
  • De Deux-Montagnes au centre-ville : 35 à 40 minutes.

Échéancier prévu :

  • Printemps 2016 : Consultations
  • Fin été 2016 : Audiences publiques du BAPE
  • Automne 2016 : Appel de propositions auprès des consortiums qualifiés
  • Fin 2016/début 2017 : Décision finale requise des gouvernements
  • Hiver 2017 : Décret environnemental
  • Printemps 2017 : Clôture financière
  • Printemps 2017 : Début de la réalisation
  • 2020 : Mise en service des premières rames

Carte REM Stations Français by Radio-Canada

Dans les coulisses du transport en commun montréalais

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter