NOUVELLES

Andrew Shaw est suspendu pour un match et mis à l'amende pour ses propos inappropriés

20/04/2016 11:03 EDT | Actualisé 20/04/2016 11:03 EDT
ASSOCIATED PRESS
Chicago Blackhawks' Andrew Shaw celebrates after scoring a goal against the St. Louis Blues during the third period in Game 6 of a first-round NHL hockey playoff series in Chicago, Sunday, April 27, 2014. The Blackhawks won 5-1. (AP Photo/Nam Y. Huh)

La LNH a suspendu l'attaquant des Blackhawks de Chicago Andrew Shaw pour un match pour une insulte à caractère homophobe qu'il a lancée du banc des pénalités mardi soir contre les Blues de St. Louis.

Shaw a également écopé d'une amende de 5000 $US pour avoir fait un geste inapproprié à l'intention des arbitres présents sur la patinoire pendant la rencontre, qui s'est terminée 4-3 en faveur des Blues. De plus, il devra se soumettre à une thérapie comportementale.

"M. Shaw s'est confondu en excuses et a démontré des remords, mais il doit être tenu responsable de ses commentaires offensants et de ses gestes inappropriés envers les arbitres sur la patinoire, a déclaré le vice-président exécutif aux opérations hockey de la LNH, Colin Campbell. L'émotion du moment ne peut pas et ne sera pas considérée comme un élément atténuant pour justifier la conduite d'un joueur de la LNH."

En conséquence, il manquera le match no 5 de cette série quarts de finale de l'Association Ouest qui sera présenté jeudi. Les champions en titre de la Coupe Stanley pourraient alors être éliminés, puisqu'ils tirent de l'arrière 3-1 contre les Blues.

Quelques heures plus tôt, Shaw s'était excusé pour ses propos inappropriés. Dans un communiqué émis par l'équipe, Shaw a dit qu'il "est sincèrement désolé de cette remarque inappropriée". Il s'est excusé à la communauté gaie et lesbienne, aux partisans ainsi qu'à son équipe pour ses mots "blessants" et a promis d'apprendre de son erreur.

Shaw a été puni pour obstruction à 17:56 de la troisième période, empêchant ainsi les Hawks de réaliser une remontée. Alors qu'il était assis au banc des pénalités, Shaw a frappé la baie vitrée avec son bâton et crié ce qui semblait être une insulte à caractère homophobe en direction de quelqu'un sur la patinoire.

Les Blackhawks ont dit être déçus de Shaw, mais n'ont pas précisé s'ils comptaient imposer une sanction.

Aucune bande audio n'existe de cet incident à l'intérieur de l'amphithéâtre, alors très bruyant, mais une vidéo de cette séquence a rapidement été diffusée sur les médias sociaux. Le projet 'You Can Play' a rapidement indiqué sur Twitter qu'il était au fait de l'incident et qu'il prévoyait entrer en contact avec la LNH.

Interrogé à la fin du match mardi à savoir ce qui s'était produit, Shaw a confié qu'il ne s'en souvenait pas.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter