POLITIQUE

Québec se dit prêt à aider Couche Tard

20/04/2016 12:21 EDT | Actualisé 20/04/2016 12:27 EDT
CP

Le gouvernement Couillard est prêt à aider le président du conseil exécutif d'Alimentation Couche-Tard Alain Bouchard afin d'éviter la vente d'un autre fleuron du Québec inc.

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, a affirmé mercredi que Québec serait "toujours là" si M. Bouchard avait "besoin d'aide" afin d'éviter que la multinationale se retrouve sous contrôle étranger.

Le fondateur de Couche-Tard a semé l'émoi en évoquant, au cours d'une entrevue avec La Presse mercredi, la vente de la société advenant la fin des actions à droit de vote multiple en 2021 si les actionnaires refusent de changer leur fusil d'épaule.

Une clause signée en 1995 prévoit la fin de ce statut une fois que le plus jeune des fondateurs aura atteint l'âge de 65 ans ou s'il décède avant. Le plus jeune des quatre fondateurs, Jacques D'Amours, aura 65 ans en décembre 2021.

Faute d'appuis, l'entreprise avait retiré à la dernière minute sa proposition visant à prolonger les modalités de ce statut lors de l'assemblée annuelle, en septembre dernier.

Au cours de l'entrevue, M. Bouchard a estimé que les actionnaires torontois de l'entreprise étaient responsables de ce blocage.

Questionné par les journalistes dans les couloirs de l'Assemblée nationale, M. Leitao n'a toutefois pas précisé les scénarios qui pourraient être mis de l'avant afin d'aider Couche-Tard.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter