NOUVELLES

L'ex-détenu de Guantanamo Omar Khadr épousera une militante pour les droits de l'homme

19/04/2016 05:43 EDT | Actualisé 19/04/2016 05:43 EDT
Michelle Shephard via Getty Images
EDMONTON, AB - MAY 9: Omar Khadr goes for a walk near the home of Dennis Edney, his longtime lawyer, on his first day of freedom in nearly 13 years. (Michelle Shephard/Toronto Star via Getty Images)

À peine un an après sa libération sous caution, l’ex-détenu de Guantanamo Omar Khadr unira bientôt sa destinée avec celle qui fut l'instigatrice d'une campagne internationale pour réclamer sa libération.

Selon ce que rapporte Postmedia News, la future épouse du Canadien de 29 ans est Muna Abougoush, une militante pour les droits de l'homme. Cette dernière, d'Edmonton, le visitait alors qu'il était encore emprisonné au Canada après son rapatriement en 2012.

L'annonce de cette nouvelle survient près de neuf semaines après que le gouvernement Trudeau eut annoncé qu'il n'allait pas porter en appel la décision d’un tribunal albertain d'accorder à Omar Khadr sa libération sous caution.

Lorsque libéré au mois de mai 2015, après la décision de la Cour d'appel de l'Alberta, l'enfant soldat avait dit vouloir un nouveau départ. Il venait de passer dix ans à Guantanamo.

À l'âge de 15 ans, en 2002, Omar Khadr a pris part à un combat en Afghanistan, au cours duquel le sergent Chris Speer de l'armée américaine a été tué. L'adolescent a été arrêté et jugé pour ce meurtre, pour lequel il a plaidé coupable en vertu d'une entente conclue entre le gouvernement américain et ses avocats. Omar Khadr était le fils d'Ahmed Saïd Khadr, un proche d'Oussama ben Laden.

VOIR AUSSI :

INOLTRE SU HUFFPOST

Guantanamo vu de l'intérieur