DIVERTISSEMENT

Annulation de spectacles: la Caroline du Nord n'est pas Dubaï, plaide le Cirque du Soleil

18/04/2016 01:23 EDT | Actualisé 18/04/2016 01:24 EDT
Errisson Lawrence/Cirque du Soleil

C'est pour marquer son opposition à une « loi rétrograde » visant la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) que le Cirque du Soleil a annulé des séries de spectacles en Caroline du Nord, affirme son président-directeur général Daniel Lamarre.

Pas question toutefois de faire de même dans d'autres pays qui maltraitent les minorités sexuelles, comme en Russie ou à Dubaï, a-t-il précisé dans une entrevue accordée lundi à Gravel le matin.

« Je fais une distinction importante entre l'Amérique du Nord, qui est l'endroit où on vit, et le reste de la planète », a expliqué M. Lamarre. Vue d'ici, la loi de la Caroline du Nord constitue un « recul » dans une société qui se targue de faire la promotion des droits de la personne.

Ailleurs dans le monde, le Cirque du Soleil demeure apolitique, comme il l'a toujours été, poursuit-il. Il « respecte la culture, les us et coutumes » des autres pays, tout en espérant qu'il pourra « contribuer à assouplir des lois » avec lesquelles l'entreprise est en désaccord.

De l'aveu même de M. Lamarre, le Cirque s'est certainement produit dans une vingtaine de pays où il n'est pas d'accord avec les lois en vigueur. « On pense que le fait d'y aller va contribuer au changement » soutient-il.

Le PDG du Cirque du Soleil dément qu'il est plus facile de s'en prendre à un État américain qu'à un pays comme Dubaï. « C'est complètement faux. On a beaucoup plus à perdre aux États-Unis que ces petits États où on va rarement », soutient-il.

« On ne peut pas faire l'unanimité dans une société », argumente M. Lamarre, qui assure être « serein » dans la foulée à cette décision « courageuse », mais néanmoins « très difficile à prendre ».

Des employés fiers

« Jamais je n'ai reçu autant de notes de félicitations et d'encouragements de nos employés. Je pense que nos employés sont fiers », dit-il. « Tous les gens de la communauté artistique qui ont posé ce geste espèrent que ça va ramener les gens en Amérique du Nord dans le sens du monde. »

Concrètement, le Cirque du Soleil a annulé des représentations de son spectacle Ovo prévues à Greensboro du 20 au 24 avril et d'autres programmées à Charlotte du 6 au 10 juillet. Des représentations de Toruk : le premier envol prévues à Raleigh du 22 au 26 juin, ont aussi été annulées.

Plusieurs artistes ont choisi d'annuler des spectacles prévus en Caroline du Nord en raison de l'adoption de cette loi antidiscriminatoire qui exclut toute protection pour les minorités sexuelles, dont Bruce Springsteen, Ringo Starr et Ani Di Franco.

D'autres, comme Cindy Lauper ou l'humoriste Louis C.K., ont décidé d'aller de l'avant, mais de donner les profits de leur représentation à l'organisme Equality North Carolina, qui milite pour la reconnaissance des droits des lesbiennes, des gais, des bisexuels et des transgenres.

Voir aussi:


«Toruk – Le premier envol»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter