NOUVELLES

Un incendie dans un temple hindou en Inde fait 100 morts et 400 blessés

10/04/2016 08:08 EDT

THIRUVANANTHAPURAM, Inde - Plus de 100 personnes ont perdu la vie et près de 400 autres ont été blessées, dimanche, lorsqu'un incendie majeur a éclaté dans un temple hindou du sud de l'Inde durant un concours d'art pyrotechnique illégal.

Le feu s'est déclenché lorsqu'une étincelle provenant des feux d'artifice a enflammé d'autres pièces pyrotechniques entreposées dans le complexe du temple de Puttingal, situé à Paravoor, dans l'État de Kerala, a expliqué le ministre en chef Oommen Chandy, le plus haut dirigeant élu de l'administration étatique.

Des milliers de fidèles se trouvaient sur les lieux lorsqu'une puissante explosion est survenue vers 3 h du matin, heure locale, ont rapporté les autorités. Les flammes se sont ensuite rapidement propagées dans le temple, piégeant les gens à l'intérieur.

M. Chandy a annoncé qu'au moins 102 personnes avaient été tuées et 380 autres blessées durant la catastrophe.

La plupart des décès se sont produits lorsque le bâtiment où les pièces pyrotechniques avaient été rangées s'est effondré, a-t-il précisé, avant d'ajouter qu'environ 60 victimes avaient été identifiées jusqu'à présent.

Les chaînes de télévision indiennes ont diffusé des images montrant d'immenses nuages de fumée blanche s'échapper du temple alors que les feux d'artifices continuaient à illuminer le ciel nocturne.

Vers 7 h du matin, heure locale, les pompiers ont réussi à contrôler le brasier, ont indiqué les autorités. Les secouristes ont fouillé les décombres à la recherche de survivants pendant que des chargeuses-pelleteuses dégageaient les débris et que des ambulances emmenaient les blessés.

Plusieurs milliers de personnes ont envahi les abords du temple pour tenter d'obtenir des nouvelles de leurs proches qui se trouvaient dans le complexe au moment du drame.

Le lieu de culte organise chaque année un concours d'art pyrotechnique dans le cadre duquel différents groupes présentent un numéro pour le plus grand plaisir des fidèles. L'événement clôture un festival de sept jours en l'honneur de la déesse Bhadrakali, une incarnation de la déesse hindoue Kali.

Cette année, les autorités du district de Kollam avaient toutefois refusé la permission aux responsables du temple de tenir le concours, craignant que les participants n'essaient de surpasser leurs adversaires en utilisant trop de feux d'artifices et estimant qu'il était trop dangereux de présenter un tel spectacle dans un endroit aussi bondé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter