VIDÉO

Voici le bateau autonome chasseur de sous-marins de l'armée américaine

08/04/2016 09:34 EDT | Actualisé 08/04/2016 09:34 EDT

Après la voiture, le camion ou le drone autonome, voici le bateau. La Darpa, la branche de l'armée américaine consacrée à l'innovation, a baptisé jeudi 7 avril son "Sea Hunter", un navire sans conducteur spécialisé dans la traque de sous-marins.

Dans une vidéo publiée le 30 mars à découvrir ci-dessus, l'agence américaine dévoile son prototype de 40 mètres de long et pouvant atteindre les 50 km/h. Construit par la société américaine Leidos, il est capable de suivre un trajet, mais également d'éviter les obstacles sur sa route, comme les autres bateaux.

"Nous préférons changer le cap plutôt que la vitesse, car c'est plus facilement observable" pour les autres navires croisés et dirigés par des humains, explique Scott Littlefield, responsable du programme à la Darpa à IEEE.

Contrer les avancées chinoises et russes

Le vaisseau a déjà été testé avec un équipage, mais le système autonome sera plus particulièrement éprouvé cet été sur la côte californienne.

Si l'armée américaine investit dans ce type de vaisseau autonome, il y a une bonne raison stratégique derrière. "Nous ne travaillons pas sur des anti-sous-marins juste parce que nous pensons que c'est cool. Nous travaillons dessus, car nous sommes très préoccupés par les avancées de la Chine et de la Russie sur ce domaine", explique Peter Singer, un expert des questions de sécurité et de défense à Reuters. La flotte chinoise de sous-marins s'est grandement développée ces dernières années, note l'agence de presse.

Mais le chef de projet de la Darpa affirme que si l'idée originale était d'en faire un chasseur de sous-marins, le Sea Hunter pourrait devenir bien plus que ça. "Au final, il y a une grosse capacité de charge pour de nombreuses missions différentes".

La vie sous-marine comme vous ne l'avez jamais vue

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter