POLITIQUE

ONF : des coffrets de collection sur Trudeau, Cohen et les années hippies

31/03/2016 09:31 EDT | Actualisé 31/03/2016 09:33 EDT
Robb Cohen/Invision/AP
Leonard Cohen performs on the Old Ideas World Tour, at The Fabulous Fox Theatre on Friday, March 22, 2013, in Atlanta. (Photo by Robb D. Cohen/RobbsPhotos/Invision/AP)

L’Office national du film (ONF) et les Productions Tandem s’unissent pour commercialiser trois coffrets de collection, portant sur Pierre Elliott et Justin Trudeau, Leonard Cohen et l’époque du flower power au Québec. Les trois emballages, vendus séparément, contiennent des titres inédits et parfois méconnus de la collection d’archives de l’ONF.

Sur les DVD consacrés au père et au fils Trudeau, on trouve le long-métrage documentaire Les champions, de Donald Brittain, décliné en trois parties (Surprenantes destinées, La façade du pouvoir et Le dernier combat), qui retrace les accomplissements de la carrière de Pierre Elliott Trudeau, le portrait God Save Justin Trudeau, de Guylaine Maroist, des Production de la Ruelle, qui suivait la préparation de Justin Trudeau en vue de son combat dans le ring contre Patrick Brazeau, en 2012, la première partie du brûlot Dancing Around the Table, de Maurice Bulbulianvv, traitant des droits des autochtones, où Pierre Elliott Trudeau intervenait, ainsi que Le confort et l’indifférence, la virulente analyse de référendum de 1980 de Denys Arcand.

Dans la collection de Leonard Cohen, courts-métrages d’animation inspirés des chansons et écrits du légendaire chanteur, répertoire de films gravitant près des thèmes chers à Leonard Cohen, comme les poètes canadiens, la rue St-Laurent ou le boudhisme, de même que la biographie Ladies and Gentlemen… Mr. Leonard Cohen, de Donald Brittain et Don Owen, et des titres où Cohen interprète un rôle ou signe la trame sonore, sont réunis.

Enfin, Le Flower Power – La contreculture au Québec contient une sélection d’extraits retraçant l’époque débutant à l’Expo 67, jusqu’au premier mandat du Parti québécois, en 1976. Parmi eux, Objectif : Expo 67, de William Brind, Wow, de Claude Jutra, Ô ou l’invisible enfant, de Raôul Duguay, Harmonium en Californie, de Robert Fortier, Jusqu’au cœur, de Jean-Pierre Lefebvre, Tout écartillé, d’André Leduc, Série 4, de Normand Grégoire, Cinéma québécois : le désir, de Bernard Lafrenière et Georges Privet et À cris perdus, de Marc Beaudet et Georges Dufaux, sont toutes des œuvres qui témoignent de l’effervescence sociale et culturelle qui bouillonnait dans la Belle Province des années 70. Pacifisme, rejet de l’autorité, éclatement de la religion, révolution sexuelle, retour à la terre, vie communautaire, découverte des drogues, psychédélisme, tous les courants de la période hippie sont ici dépeints et commentés par Raôul Duguay.

Le coffret sur les Trudeau sera mis en vente le mardi 5 avril, tandis que les deux autres seront disponibles le 8 avril.

Leonard Cohen Music Videos