POLITIQUE

Élection partielle dans Chicoutimi: Hélène Girard, de la CAQ, voterait contre le registre des armes à feu

31/03/2016 04:24 EDT | Actualisé 31/03/2016 04:26 EDT

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Hélène Girard votera contre le projet de loi sur le registre des armes à feu si elle est élue le 11 avril prochain.

Depuis que le chef de la CAQ, François Legault, a annoncé qu'il permettrait le vote libre sur la question du registre des armes à feu, Mme Girard avait indiqué qu'elle souhaitait réfléchir au projet de loi 64 avant de prendre position.

Elle s'inquiète particulièrement des coûts liés à la création du registre.

Hélène Girard dit qu'elle se positionne dans le même sens que les électeurs de Chicoutimi.

« Les gens m'écrivent, m'envoient des messages privés, sur les réseaux sociaux, les gens m'en parlent partout, les gens sont contre », assure-t-elle.

Appuis

La sortie publique de la candidate de la CAQ lui amène l'appui de l'historienne Russel Aurore Bouchard, ainsi que de l'ex-député, Claude Patry.

« Avant les fêtes, si on regardait les nouvelles, tout le monde était pour, ça allait passer comme ça, souligne Claude Patry. Nous, ce qu'on voulait, c'est une commission parlementaire, un débat. »

« Cet appui et ce vote ne valent que pour cette élection partielle, nuance cependant Russel Aurore Boucahrd. Pour le reste, je reste un électron libre sans allégeance partisane. »

Stratégie électorale, disent ses adversaires

Si Hélène Girard maintient que sa position est loin d'être une stratégie politique, la candidate du Parti québécois, Mireille Jean, croit le contraire. Mme Jean est pour le registre. « On parle de développement économique, la corruption, mais on me parle peu du registre des armes à feu », ajoute-t-elle.

Quant à Pierre Dostie de Québec solidaire, il est outré de la position de la candidate de la CAQ. « Pour aller chercher quelques votes, Mme Girard utilise une tactique opportuniste qui mérite d'être dénoncée », croit-il.

D'après les informations de Catherine Paradis

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grandes dates du débat sur les armes aux USA