DIVERTISSEMENT

Pourquoi les «milléniaux» abandonnent-ils le câble au profit du numérique?

30/03/2016 09:28 EDT | Actualisé 31/03/2016 09:05 EDT
PhotoAlto/Frederic Cirou via Getty Images
Woman video chatting using digital tablet

Les «milléniaux» - les jeunes adultes - abandonnent la télévision câblée au profit de plateformes numériques comme Netflix et Youtube.

Mais cette décision est souvent moins une question d'argent qu'une question de choix, selon une étude menée par une agence de contenu américaine.

tv tastes youth


Defy Media a dévoilé cette semaine son rapport sur les habitudes de consommation vidéo des jeunes au quotidien.

Pour l'étude, 54 personnes âgées de 13 à 24 ans ont tenu un journal détaillant leurs habitudes de consommation vidéo pendant deux semaines. Vingt-sept de ces participants ont été interrogées.

Pour des fins de comparaison, 1300 personnes représentatives de la population américaine ont été sondées en ligne.

Defy Media a conclu que les jeunes préféraient le numérique au câble, «parce qu'il correspondrait mieux à leur mode de vie et proposerait du contenu qui leur ressemble».

infographic

L'étude démontre également que la consommation de télévision satellite ou câblée diminue avec l'âge, notant une forte hausse chez les jeunes lorsqu'il est question de contenu numérique gratuit.

Les jeunes adultes préfèrent le contenu numérique parce qu'il leur permet de choisir les émissions qu'ils regardent à la carte, et parce que le contenu offert en ligne est plus intéressant à leurs yeux, selon le rapport.

top video sources

Et si l'on croit les données de ce rapport, les jeunes sont prêts à payer pour du contenu de qualité.

Cinquante-six pour cent des répondants ont affirmé qu'ils étaient prêts à payer en partie ou en totalité les frais pour accéder au contenu de HBO ou de Showtime, contre seulement 37% qui accepteraient de payer pour s'abonner à la télévision câblée ou satellite.

Des services essentiels

Le câble et la télé satellite ne sont plus considérés comme des essentiels par les jeunes, qui leur préfèrent d'autres services.

Soixante-six pour cent des répondants soutiennent qu'ils ne se passeraient pas de Youtube, 51% ne peuvent vivre sans Netflix et 48% jugent les réseaux sociaux essentiels, contre 36% qui mentionnent le câble.

Les Canadiens aussi semblent se détourner de la télévision traditionnelle. Une étude de 2015 a démontré que sept des fournisseurs privés de télévision câblée - incluant Shaw, Rogers et Bell - ont perdu 153 000 abonnés. Environ 11,5 millions de Canadiens disent encore regarder leurs émissions préférées grâce à la télévision câblée.

Ce billet initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.


VOIR AUSSI:

Quoi voir sur Netflix en avril 2016?



Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter