NOUVELLES

Il a décapité sa femme avant de faire disparaître sa tête dans les toilettes

29/03/2016 01:40 EDT | Actualisé 29/03/2016 03:05 EDT

Un homme a décapité sa femme avec qui il a été marié pendant 30 ans, a mis sa tête en pièce et l’a fait disparaître dans les toilettes par « pure vengeance ».

Dempsey Nibbs, 69 ans, a avoué avoir tué la mère de ses deux enfants Judith Nibbs, 60 ans, puisqu’il pensait qu’elle était un « serpent ».

Nibbs n’a montré aucun signe de problèmes mentaux en lien avec le meurtre affreux survenu à la résidence du couple à Hoxton, à l’est de Londres en avril 2014.

judith nibbs

Le procureur Crispin Aylett a expliqué au juré que la relation du couple s’était envenimée au printemps 2014 alors que Nibbs a suspecté sa femme de le tromper, a rapporté Presse Association.

La victime avait confié à sa sœur et une collègue que le défendeur avait déjà tenté de la tuer et l’avait pris par la gorge.

Le 7 avril, madame Nibbs aurait admis voir d’autres hommes, narguant son mari d’avoir « eu du sexe huit fois ».

Le jour suivant, la mère de cinq enfants (trois autres d’un précédent mariage) avait prédit sa propre mort en quittant le bureau en utilisant les mots : « Si je ne suis pas ici vendredi, je serai peut-être morte ».

La nuit du jeudi 10 avril, Nibbs l’a attaqué puis tué dans leur maison de Hoxton, a dit le procureur Aylett.

« Après avoir attaqué sa femme, le défendeur a pris un couteau de cuisine et a coupé sa tête. (…) L’horreur ne s’est pas arrêtée là : après avoir décapité sa femme, il a commencé à la briser en morceaux avec un maillet et une barre de métal. Il a ensuite tiré la chasse sur les morceaux dans la cuvette des toilettes.»

L’avocat a ajouté : « la raison pour laquelle le défendeur a décapité Judith et s’est débarrassé de sa tête n’est pas tout à fait claire, mais il se pourrait bien qu’il l’ait fait par pure vengeance .»

Après le meurtre, Nibbs a écrit une note de suicide adressé à son fils Kirk, 30 ans et a appelé la police pour lui dire que des agents trouveraient « quelques corps morts » chez lui.

Nibbs a été retrouvé dans la salle de bain avec une arme dans une main et un couteau de cuisine dans l’autre. Les policiers ont réussi à le maîtriser et il a été transporté à l’hôpital pour des coups de couteau au cou et à l’estomac.

La police a dû attendre un an avant de pouvoir l’interviewer en raison de son état de santé jugé instable.

Monsieur Aylett a dit aux jurés que le défendeur avait admis avoir tué sa partenaire, mais qu’il voulait «se défendre» au moment des faits.

Les procès les plus ridicules de l'histoire

Cet article initialement publié sur le Huffington Post UK a été adapté de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter