INTERNATIONAL

Une adolescente japonaise échappe à son ravisseur après deux ans

28/03/2016 09:15 EDT | Actualisé 28/03/2016 09:17 EDT
Nadya Lukic via Getty Images
Close up of female hands tied in a rope

Une adolescente japonaise de 15 ans est soudainement réapparue dimanche à Tokyo deux ans après avoir été enlevée et séquestrée chez lui par un étudiant aujourd'hui âgé de 23 ans, selon la police et les médias.

Elle a téléphoné à sa mère depuis un téléphone public d'une gare après avoir profité de l'absence de son kidnappeur pour quitter l'appartement où elle était retenue, a dit la police à l'AFP.

L'homme n'avait cette fois pas fermé la porte à clé, selon la jeune fille citée par les télévisions.

Quelques heures après sa mise sous protection policière, son ravisseur présumé a été retrouvé dans une rue, couvert de sang, dans la préfecture de Shizuoka à l'ouest de Tokyo, a précisé à l'AFP un porte-parole de la police.

Il a expliqué aux policiers avoir tenté de se suicider en se lacérant la gorge avec un objet tranchant, selon les médias japonais.

En mars 2014, cette jeune adolescente de Saitama (banlieue de Tokyo) avait disparu. Peu après, ses parents avaient reçu deux lettres dans lesquelles elle leur disait qu'elle s'éloignait de la maison pour quelque temps et leur demandait de ne pas la rechercher.

Elle avait été forcée d'entrer dans la voiture du jeune homme après son retour de l'école, au nord de Tokyo, selon les médias.

Son ravisseur s'était apparemment fait passer pour un avocat chargé de s'occuper d'elle pendant une procédure de divorce de ses parents, une histoire inventée de toutes pièces, a confirmé la police à l'AFP.

Peu d'informations ont été données sur la façon dont la jeune fille a vécu ces deux années pendant lesquelles son geôlier poursuivait ses études. Ce passionné d'informatique et d'aviation tout juste diplômé de l'Université de Chiba (banlieue de Tokyo) devait commencer à travailler en avril dans une société d'équipements pour pompiers, selon des sources citées par la chaîne publique NHK.

Les pays avec la meilleure qualité de vie - classement OCDE

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter