NOUVELLES

Le bilan des attentats de Bruxelles s'alourdit à 35 morts

28/03/2016 08:04 EDT | Actualisé 28/03/2016 08:04 EDT
Getty Images
BRUSSELS, BRUXELLES-CAPITALE, REGION DE - MARCH 27: People gather in the Place de la Bourse to pay tribute to the 31 victims of the attacks in Brussels last week, on March 27, 2016 in Brussels, Belgium. The peaceful gathering in the Place de la Bourse was disrupted by right-wing protesters in what is believed to be a demonstration in reaction to last week's terrorist attacks in Brussels. The protest was later dispersed by riot police using water cannons. (Photo by Sylvain Lefevre/Getty Images)

Les attentats du 22 mars à Bruxelles ont fait au moins 35 morts, selon un nouveau bilan annoncé lundi par les autorités.

Selon des responsables s'exprimant au centre de crise belge, 31 victimes ont été retrouvées mortes à l'aéroport et dans le métro de la capitale belge et quatre ont succombé des suites de leurs blessures à l'hôpital.

Les trois kamikazes (deux à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et un à la station de métro Maelbeek), dont les corps ont également été identifiés, ne sont pas comptabilisés dans ce bilan.

« Hier (dimanche), nous avons communiqué que les auteurs étaient parmi les chiffres des victimes, ce n'est pas du tout le cas », a déclaré lundi à la presse Ine Van Wymersch, porte-parole du parquet de Bruxelles, corrigeant une précédente communication.

Le bilan précédent avait fait état de 31 morts, mais ne tenait pas compte des personnes décédées à l'hôpital.

« Quatre patients décédés à l'hôpital. Les équipes médicales ont fait tout leur possible (...) Courage à toutes les familles », a tweeté la ministre belge de la Santé Maggie de Block, confirmant le bilan de 35 morts.

Sur les 31 victimes retrouvées sur les scènes de crime, 28 ont pu être identifiées (15 sont mortes à l'aéroport et 13 dans le métro). « Trois familles attendent toujours des nouvelles », des analyses ADN étant en cours, a expliqué Mme Van Wymersch.

« Nous avons encore beaucoup de parties de corps qui restent à analyser. Il est toujours possible que parmi ces parties nous trouvions malheureusement des victimes qui ne sont pas encore identifiées », a-t-elle ajouté.

Parmi les 28 personnes décédées sur place et identifiées, le centre de crise avait dit dimanche soir avoir recensé 16 Belges et 12 ressortissants étrangers de nationalités américaine, néerlandaise, suédoise, allemande, française, chinoise, italienne et britannique.

Les attentats ont également fait 340 blessés, de nationalité belge ou de 19 autres pays.

Des hommages touchants aux victimes de Bruxelles

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter