BIEN-ÊTRE

Des déodorants Old Spice responsables de brûlures chimiques?

25/03/2016 12:28 EDT | Actualisé 25/03/2016 12:42 EDT
Connick Law LLC

Après les baumes à lèvres EOS qui causaient de graves irritations, au tour d’un autre produit populaire d’être la cible d’une poursuite. Selon plusieurs consommateurs, le déodorant Old Spice créerait des « brûlures chimiques ».

« Après seulement quelques usages du produit Old Spice, [Colley] a souffert de multiples irritations, de brûlures et d’inconfort qui ont requis la cessation immédiate d’utilisation du produit », peut-on lire dans la poursuite, d’après ce que rapporte Buzzfeed.

Rodney Colley, le plaignant dans la poursuite, est loin d’être le seul à avoir été victime de brûlures d’après ce qu’on peut voir sur la page Facebook de la compagnie.

old spice

« Attention : des brûlures chimiques du déodorant Old Spice (spécifiquement Old Spice Denali)!! Ça commence enfin à guérir (vous ne voulez pas voir de quoi ça avait l’air avant). Ceci est sous mes deux bras (mon autre aisselle a commencé à guérir en premier, elle est maintenant cicatrisée). Je n’étais pas capable de lever mes bras au complet pendant plusieurs semaines parce que ça faisait trop mal. Il y a plusieurs témoignages et photos en ligne de personnes qui ont eu des brûlures chimiques à cause de ce produit. Note à moi-même : ne plus emprunter le déodorant de mon copain »

old spice

« Je veux participer à cette poursuite pour ces brûlures que j’ai eues l’an dernier. Je n’utiliserai plus jamais Old Spice et vous ne devriez pas non plus »

old spice

« Votre déodorant m’a donné une brûlure chimique assez douloureuse, voici de quoi ça avait l’air après trois jours. Qu’est-ce que vous avez fait pour changer votre déodorant? »

Old Spice a admis que ses produits pouvaient causer des brûlures, mais a soutenu que le produit ne mettait personne en danger. « Ces réactions sont essentiellement celles que certaines personnes peuvent avoir et qui peuvent être causées par un large éventail d’ingrédients et de facteurs », a indiqué le porte-parole de Procter & Gamble, Damon Jones à Buzzfeed.

Du côté de la plainte, l’avocat derrière le recours Tom Connick assure que plusieurs personnes l’ont contacté pour participer à la poursuite.

Voir aussi:


Les polémiques mode les plus marquantes


» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style