DIVERTISSEMENT

Louis-José Houde bien entouré dans «Ça sent la coupe»

23/03/2016 05:36 EDT | Actualisé 23/03/2016 05:36 EDT
David Kirouac

Louis-José Houde nous en avait glissé un mot il y a quelques mois, et c’est maintenant officiel : le tournage du film Ça sent la coupe se mettra en branle le lundi 4 avril, dans moins de deux semaines. Cette adaptation cinématographique du roman du même titre de Matthieu Simard, réalisée par Patrice Sauvé (La vie, la vie, Grande ourse, Cheech), prendra l’affiche au cours de la prochaine année.

Dans Ça sent la coupe, Louis-José Houde incarnera Max, le personnage principal, un mordu de hockey, qui devra redéfinir ses priorités à la suite du retour de sa sœur, Nathalie, après un long exil, et de sa rupture avec sa copine, Julie, qui l’a subitement quitté. Max pourra compter sur le soutien de ses amis Phil, Richard et François dans sa remise en question. La force de l’amitié et, surtout, l’importance de parcourir ce chemin qui permet d’aller de l’avant et de cesser de regarder derrière, sont deux thèmes porteurs de Ça sent la coupe.

Louis-José Houde sera entouré de comédiens chevronnés dans cette nouvelle incursion au grand écran après De père en flic et Le sens de l’humour : Julianne Côté (Nathalie), Émilie Bibeau (Julie), Louis-Philippe Dandenault (Richard), Patrick Drolet (François) ainsi qu’un visage moins connu (pour l’instant!), Maxime Mailloux (Phil), se donneront la réplique dans Ça sent la coupe, dont le scénario a été pondu par Matthieu Simard lui-même.

Plusieurs collaborateurs de longue date de Patrice Sauvé mettront l’épaule à la roue pendant le tournage de Ça sent la coupe, qui s’étirera jusqu’au 15 mai, à Montréal et dans les environs : Normand Bourgie (premier assistant à la réalisation), Sylvie Trudelle (productrice déléguée et directrice de production), Jean Babin (direction artistique), Ronald Plante (direction photo), Carmen Ali (création de costumes), Daniel Poisson et Pierre Pageau, de Gros Plan (casting), Louis Craig et Denis Lavigne, de Productions de l’Intrigue (effets spéciaux) et Pierre Thériault (postproduction).

Ça sent la coupe est une production de Ginette Petit et Nathalie Bissonnette des Films Outsider, et une distribution de Séville.

RVCQ 2016: les films québécois inédits à ne pas manquer