NOUVELLES

Franchise: une poursuite historique contre Qualinet

22/03/2016 03:15 EDT | Actualisé 22/03/2016 03:15 EDT

Coup de tonnerre dans le monde de la franchise. Une poursuite record vient d'être déposée contre la compagnie Qualinet. Le spécialiste du nettoyage après sinistre et son président, Éric Pichette, sont poursuivis pour la somme de 26 800 000 $.

Un texte de Maxime Poiré

« C'est une action en dommages historique. C'est probablement la plus importante condamnation qui est recherchée dans l'histoire d'une poursuite dans le domaine de la franchise au Québec », affirme Me Frédéric Gilbert, l'avocat des demandeurs.

Il y a quelques mois, Qualinet diffusait une publicité pour expliquer que son réseau de franchises se portait bien. C'était peu de temps après la diffusion d'un reportage de La facture où d'ex-franchisés dénonçaient l'entreprise pour leur avoir fourni des prévisions de revenus irréalistes. Certains d'entre eux affirment avoir été acculés à la faillite.

« L'enquête de La facture, certainement le reportage à l'automne 2015 a eu un impact significatif, je dirais pour cimenter le groupe de franchisés qui osent aujourd'hui, qui ont le courage de faire valoir leurs droits face à M. Pichette et à Qualinet, précise Me Gilbert.

Quelque 24 personnes qui exploitent, ou ont exploité, 13 franchises de nettoyage à sec et de nettoyage après sinistre reprochent à Qualinet d'avoir été un franchiseur négligent, de mauvaise foi et de s'être enrichi à leur détriment.

La poursuite va aussi plus loin en mettant en cause le propriétaire, Éric Pichette.

D'après la preuve amassée à ce jour, ce qui est reproché à M. Pichette ce sont des gestes frauduleux à l'égard des franchisés, des mensonges, de l'intimidation et bien entendu de la manipulation.

- Me Frédéric Gilbert, avocat des demandeurs

Le dossier Dunkin' Donuts

Me Frédéric Gilbert se spécialise dans les relations franchiseurs-franchisés. Après des années de procès, il a obtenu dernièrement qu'une vingtaine d'ex-franchisés de la bannière Dunkin' Donuts au Québec, reçoivent près de 18 millions de dollars en dédommagement.

Un tribunal a reconnu que Dunkin' Donuts avait abandonné le marché québécois à la fin des années 1990 en laissant les franchisés du Québec à leur propre sort.

L'avocat croit que la cause des franchisés de Qualinet est juste.

« C'est sûr que c'est un dossier, d'après moi, qui ne passera pas inaperçu. L'objectif du dossier c'est qu'il y ait justice. C'est que les gens qui ont mis leur cœur, leur âme, leur temps dans cette entreprise-là n'ont pas obtenu, la juste contrepartie de la part d'un franchiseur qui les a abandonnés. »

L'entreprise Qualinet a nié toute responsabilité par l'entremise de ses avocats.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les procès les plus ridicules de l'histoire