POLITIQUE

Nathalie Normandeau: Couillard invite à éviter les généralisations

18/03/2016 03:23 EDT | Actualisé 19/03/2017 05:12 EDT
CP

MONTRÉAL — Au lendemain de l'arrestation de l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau, le premier ministre Philippe Couillard a affirmé que le financement des partis politiques avait complètement changé depuis et a invité tout un chacun à ne pas généraliser.

Le premier ministre a été interrogé à ce sujet vendredi, alors qu'il participait à l'annonce d'un investissement dans le domaine économique à Montréal.

Jeudi, jour même du dépôt du budget provincial, l'ancienne vice-première ministre et ministre des Affaires municipales Nathalie Normandeau, a été arrêtée par l'Unité permanente anticorruption dans le cadre d'une enquête portant sur du financement politique et l'octroi de contrats publics.

Elle fera face à des chefs de fraude, complot, abus de confiance et corruption relativement à des subventions qui avaient été octroyées à l'époque où elle était ministre.

Le premier ministre Couillard, qui a été ministre de la Santé et des Services sociaux aux côtés de Mme Normandeau, a pris ses distances face à la situation.

Quand on lui a rappelé que d'autres ministres qui avaient aussi reçu la même consigne, à l'époque, de devoir recueillir 100 000 $ pour le parti sont encore en poste aujourd'hui, il a invité à éviter toute généralisation.

upac

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter