DIVERTISSEMENT

Elvis Expérience: à la hauteur du mythe (PHOTOS)

17/03/2016 06:11 EDT | Actualisé 17/03/2016 06:15 EDT
Pamela Lajeunesse

Le Québec a engendré le Cirque du Soleil, Céline Dion et Robert Lepage. Il a aussi généré son lot de succès qui entraînent moins de battage médiatique et plus de sourires en coin d’une certaine élite, mais qui n’en sont pas moins éclatants et respectables pour autant.

Toute l’entreprise de Martin Fontaine, avec ses hommages à Elvis Presley, appartient à cette seconde catégorie d’événements, ces productions qui ne créent pas de commotions sur les réseaux sociaux, qu’on oublie un peu à force de savoir qu’elles roulent encore et encore, qui font partie intégrante de notre paysage culturel, mais qu’on finit par tenir pour acquises, et qui s’adressent principalement à une tranche plutôt ciblée de la population.

Et pourtant. Fontaine a porté à bout de bras Elvis Story, un premier spectacle-répertoire du King, sur 1500 représentations à travers la planète, devant 1,7 million de personnes, pendant 10 ans, de 1995 à 2005, ce qui a fait de cette première aventure l’un des spectacles de variétés les plus populaires de la province.

Puis, après une pause de sept ans, qui lui a permis, entre autres, de se consacrer au projet Showman, il a repris du service dans la peau de l’icône avec Elvis Expérience, un tour de chant axé, cette fois, sur les prouesses du Elvis du début des années 70, dans une parfaite réplique du Las Vegas de l’époque, alors que l’homme était au faîte de sa gloire, moins de dix ans avant sa mort, en 1977.

En 2013, Elvis Expérience voyait officiellement le jour au Capitole de Québec, s’est ensuite déployé à Paris et à Las Vegas, et a déjà été présenté plus de 200 fois. On estime que 200 000 personnes l’ont déjà applaudi. Ce simple exploit est digne de mention.

Elvis Expérience


Impeccable…

Ainsi donc, après trois ans d’activité, Elvis Expérience, Martin Fontaine, ses 32 musiciens et choristes, ses projections vidéo et ses ceintures scintillantes s’amenaient à Montréal, au Théâtre St-Denis, pour la première fois, mercredi. Ils y resteront jusqu’au 27 mars.

Est-ce que c’est bon? Ce serait de mal poser la question que de la formuler ainsi. Le véritable enjeu, ici, est : êtes-vous amoureux d’Elvis Presley? De ses chansons? Du mythe qu’il représentait et que son souvenir entretient toujours? Si oui, Elvis Expérience vous ravira complètement et vous serez charmés à coup sûr, par la première partie, plus tranquille, et la seconde, plus rythmée, ce concert d’envergure où se relaient un classique après l’autre : I got a woman, Proud Mary, Teddy Bear, Don’t Be Cruel, Love Me Tender, Heartbreak Hotel, Johnny B.Goode, I Just Can’t Help Believin, Burning Love, Suspicious Minds, Blue Suede Shoes, All Shook Up, Fever, My Way, Can’t help falling in love, etc.

En revanche, si vous ne connaissez pas le personnage, si vous ne l’aimez qu’«un peu», si vous vous obligez à vous rendre voir Elvis Expérience pour faire plaisir à votre cousine ou votre beau-frère qui, eux, sont entichés, stoppez tout de suite votre élan et trouvez une autre sortie pour égayer votre mois de mars. Sinon, vous trouverez la soirée longue. Il faut vraiment porter Presley dans son cœur pour apprécier les divers tableaux à leur juste valeur.

Cela dit, soyons objectifs, le produit est impeccable et vaut le coup d’œil. Les projections vidéo, le majestueux orchestre, les éclairages, la copie parfaite d’Elvis par Martin Fontaine, tout est calculé, soigné, léché. Il y a beaucoup de boulot et de moyens investis dans Elvis Expérience et ça se constate rapidement. Ce n’est pas pour rien qu’Elvis Expérience est présentement le seul spectacle autorisé par Elvis Presley Enterprises, qui gère la commercialisation des produits dérivés d’Elvis, et que Martin Fontaine et l’équipe de LCQ Productions, qui orchestrent toute l’épopée, ont récemment été encensés par Priscilla Presley à Tout le monde en parle.

Bien malin celui qui pourrait, de loin, identifier le rouquin Martin Fontaine sous la crête de faux cheveux noirs. L’imitateur incarne jusqu’à l’aura de l’artiste disparu, avec sa voix, ses mouvements, ses vêtements, son attitude nonchalante et sexy, ses coups de hanche, ses bras ballants. Tout ce qui le distinguait, quoi. Et les spectateurs – et spectatrices! – embarquent pleinement dans le jeu, comme si c’était vraiment Elvis qui se trouvait devant eux. L’effet s’est vraiment fait sentir, mercredi, quand l’interprète est descendu au parterre pour serrer des mains. L’illusion était confondante!

… mais statique

Bien sûr, Elvis Expérience, c’est un peu statique. Ça se concentre dans le pastiche parfait jusque dans les moindres détails de Martin Fontaine, dans ces légendaires chansons qu’on ne se tanne jamais d’entendre, dans le travail des musiciens. Et dans les réactions de la foule, si celle-ci veut bien collaborer et plonger dans l’atmosphère sans timidité.

Mais ça reflète l’énergie d’Elvis Presley. Le défunt chanteur ne se trémoussait pas en chorégraphies comme un Backstreet Boy, ne se secouait pas mathématiquement les mains comme un chanteur de hip-hop, ne nous envoûtait pas par sa poésie pleine d’images, il était «la» star du rock’n’roll, tout simplement, et son seul statut le portait aux nues. Et ce rôle, il va comme un gant à Martin Fontaine.

Évidemment, le temps passe. Les admirateurs de la première heure d’Elvis Presley, qui l’ont adulé de son vivant, prennent de l’âge. Peut-être que, dans 10 ou 15 ans, Martin Fontaine aura plus de difficulté à faire revivre Elvis sur les planches du Québec, et même ailleurs, le jeune public renouvelant sans cesse son bassin d’idoles. Déjà, mercredi, soir de première, la salle n’était pas remplie. Mais c’est la réalité des mises en scène qui, comme on le disait plus haut, sont parfois snobées ou sous-estimées.

Or, Elvis Expérience fait réellement revivre, en deux heures, le mythe Elvis Presley. Et puisque ce dernier ne s’était jamais commis sur les scènes québécoises, ne dépassant pas les frontières d’Ottawa lorsqu’il a posé le pied en sol canadien, il serait dommage de se priver de cette «résurrection» habilement maîtrisée.

Pour plus d’informations sur Elvis Expérience, consultez le www.elvisexperience.com.

Voir aussi: