NOUVELLES

Des scientifiques montrent les plus gros rats de New York et c'est terrifiant (PHOTOS)

17/03/2016 05:25 EDT
Matthew Combs

La grosseur des rats de New York est légendaire. Mais grâce à une nouvelle recherche scientifique, on sait maintenant à quel point ils sont énormes.

Matthew Combs, un étudiant au doctorat à l'université Fordham, a amassé avec ses collègues des centaines de rats dans le cadre d'une étude visant à déterminer comment les créatures s'organisent en colonies (beurk!). Leur recherche permet aussi de voir à quel point la grosseur des rongeurs peut varier.

Non, les rats de New York ne sont pas aussi gros que des chats (du moins, pas des chats domestiques bien nourris). Malgré tout, les plus gros spécimens pourraient vous donner des cauchemars!

Combs a récemment montré le plus gros rat qu'il a capturé au Huffington Post États-Unis: un monstre pesant 675 grammes (près d'une livre et demi). Voici la photo pour vous divertir/fasciner/dégoûter:

rat


Il y a de bonnes nouvelles pour les musophobes. Si vous craigniez qu'une quelconque mutation crée des rats d'une grosseur gargantuesque, et bien...

«Je ne crois pas qu'il n'y ait de rats de trois livres (1,3 kg) dans la ville», a expliqué Combs au Huffington Post la semaine dernière. «Ils semblent avoir des limitations physiologiques qui les empêchent de grossir au-delà de 2 livres (900 g). J'aurais besoin de preuves concrètes pour croire qu'ils peuvent être beaucoup plus gros.»

Le rat adulte moyen recensé au cours de l'étude pesait environ 225 grammes (une demi-livre), selon ce qu'a expliqué Combs à Alta Obscura. Les plus gros rats ont été attrapés par des chiens, tandis que les plus petits se sont pris dans des pièges.

Des rats bien plus gros - de la famille des cricétomes des savanes - ont déjà été aperçus dans la Grosse Pomme. Toutefois, Combs estime que ceux-ci étaient sans doute des rats domestiques remis en liberté. Il doute qu'une telle population de rats géants se reproduise dans la métropole.

Il se montre même rassurant lorsqu'il est question de rats géants. «Les plus gros rats ne sont pas nécessairement plus dangereux», assure-t-il.

Pour ce qui est de la population des rats communs, appelés Rattus norvegicus, elle oscille autour des deux millions à New York, selon une étude de 2014.

Pour éviter de rencontrer un rat géant, mieux vaut se tenir loin des bennes à ordures, qui sont de véritables buffets à rongeurs!

«Les rats les plus vieux et les plus gros peuvent laisser les plus jeunes tester de nouvelles sources de nourriture, ce qui peut les empêcher de s'empoisonner une fois qu'ils atteignent une certaine maturité», explique Combs.

Combs et ses collègues ont fait don de leurs spécimens au musée Peabody de l'université Yale.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Voir aussi:


Ces animaux dont vous ignoriez l'existence


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter