POLITIQUE

Laval : le père d'une fugueuse se dit «inquiet et déçu du rapport» (VIDÉO)

16/03/2016 12:58 EDT | Actualisé 16/03/2016 12:58 EDT

QUÉBEC – Le père d’une jeune fugueuse du centre jeunesse de Laval accueille très sévèrement le rapport du vérificateur dévoilé mardi.

«Hier, on a été mis au courant du rapport et, en tant que parents, on est très inquiets et déçus de ce rapport-là», a dit Éric Hauptman, père de Sarah, au cours d’un point de presse organisé par la CAQ.

Il a qualifié la manœuvre de «show de télé» et de «coup de vent». «Il n'y a rien qui est concret dans ce rapport-là. Nous, on aurait aimé voir des actions concrètes, des choses qui soient mises en place immédiatement pour sauver nos enfants», a lancé cet homme dont la fille a été retrouvée à Toronto.

Éric Hauptman a adressé trois demandes à la ministre Lucie Charlebois : maintenir les portes barrées, plus de soins pour les jeunes et séparer les jeunes filles liées à la prostitution du reste de la clientèle.

Mardi, la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse a affirmé que les centres auront le choix de barrer ou non la porte de leur établissement. Lucie Charlebois affirme qu’il faut plutôt travailler à créer un lien de confiance avec les jeunes femmes à risque. La ministre souhaite également assurer un meilleur suivi lors de la transition entre l’encadrement intensif (sans sorties) et l’encadrement normal.

Pour sa part, la CAQ a demandé au premier ministre Philippe Couillard de retirer le dossier des centres jeunesse des mains de la ministre Charlebois. «Les parents et, nous, à la Coalition avenir Québec, nous n'avons plus confiance en elle dans la gestion de ce délicat dossier», a dit la députée caquiste Nathalie Roy.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale