NOUVELLES

Nudisme et activités sexuelles illicites vont ensemble, lance Jean Tremblay

15/03/2016 02:47 EDT | Actualisé 15/03/2016 04:52 EDT

À Saguenay, la conseillère Julie Dufour cherche une solution alors que des citoyens se livrent à des activités sexuelles dans le secteur de Saint-Jean-Vianney. Par contre, l'idée du maire Jean Tremblay, elle, est déjà toute faite.

«On ne se met pas la tête dans le sable en se disant que ça va disparaître ou que ça n'existe pas», a fait valoir la conseillère sur les ondes de KYK Radio X. Des consultations regrouperont d'ailleurs divers intervenants du milieu, fin mars, afin de mieux comprendre le problème et d'évaluer s'il s'agit de prostitution ou de nudisme.

Pour le maire, cependant, la chose est bien claire.

«Oui oui, je suis d'accord avec ça, moi, on va les encadrer avec la police, a averti le maire Tremblay mardi matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada à Saguenay. C'est de la grossière indécence, ce n'est pas accepté nulle part, c'est complètement illégal. Après ça, elle va vouloir les subventionner?»

Le maire ne s'est pas arrêté là, affirmant qu'il n'accepterait jamais une telle chose, puisque «quelqu'un qui fait du nudiste, il ne fait pas juste ça».

««La prostitution, pis le nudisme, pis la pédophilie, pis tout ce monde-là, voyons donc.» - Jean Tremblay, maire de Saguenay

Questionné à savoir s'il voyait une différence entre nudisme et activités sexuelles illicites, Jean Tremblay a refusé de faire la distinction et a relancé l'animatrice. «Écoutez madame, je ne sais pas quel âge vous avez, mais vous n'êtes pas assez naïve pour penser que ces deux choses-là ne vont pas ensemble», a-t-il répliqué. «La prostitution, pis le nudisme, pis la pédophilie, pis tout ce monde-là, voyons donc. On dirait que des fois on manque de jugement, vous ne trouvez pas vous?», a le maire Tremblay.

«Je vais les encadrer comme il faut, mais ils vont être encadrés par la police.» - Jean Tremblay, maire de Saguenay