DIVERTISSEMENT

Affaire Jutra: Québec Cinéma dévoile son comité de sages

15/03/2016 12:25 EDT | Actualisé 15/03/2016 12:25 EDT

Québec Cinéma a annoncé la composition du comité de sages qui l'assistera au cours des prochains mois dans les différents changements qu'il devra opérer à la suite des révélations sur le cinéaste Claude Jutra.

La juge à la retraite Suzanne Coupal, le médecin psychiatre Jocelyn Aubut, l'éthicien René Villemure et le cinéaste Charles Binamé forment ce comité, dont le premier mandat, et sans doute le plus délicat, sera de guider Québec Cinéma dans sa recherche d'une nouvelle désignation pour le Gala du cinéma québécois, un titre provisoire adopté à la fin février.

Québec Cinéma explique que la mission de ce comité est « d'aider l'organisme à trouver l'équilibre et la justesse dans les décisions présentes et à venir prochainement ».

Québec Cinéma, qui chapeaute le Gala du cinéma québécois, avait pris la décision de laisser tomber le nom La soirée des Jutra après la publication en février, dans le quotidien La Presse, de l'histoire d'une présumée victime d'agressions sexuelles du réalisateur Claude Jutra.

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, avait également exercé de la pression sur Québec Cinéma, en exigeant que l'organisme laisse tomber l'appellation de La soirée des Jutra.

Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, explique que le comité amorcera également une réflexion de fond sur les répercussions de l'affaire Jutra dans le milieu du cinéma.

« Nous ne pouvions nous contenter de simplement effacer les traces de Claude Jutra, sans chercher à trouver un sens à ce drame humain qui a secoué notre milieu, mais aussi l'ensemble du Québec, et d'en tirer des leçons. »

Le 18e Gala du cinéma québécois, animé par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance et diffusé à ICI Radio-Canada Télé, aura lieu dimanche.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Affaire Claude Jutra: les excuses de Marc Béland à «Tout le monde en parle» font réagir