BIEN-ÊTRE

Cette entreprise a rendu publics les salaires de ses employés, et tout le monde est content

08/03/2016 02:44 EST | Actualisé 08/03/2016 02:44 EST

Les salariés de Buffer, une startup anglaise, sont contents. Depuis trois ans, n'importe qui dans le monde peut savoir combien ils gagnent chaque année et cela ne leur pose aucun problème, au contraire.

Le PDG et co-fondateur de Buffer, Joel Gascoigne, a 28 ans. Originaire de Sheffield (au nord de l'Angleterre), il gagne $218,000 par an. Pas besoin de lui poser la question pour le savoir, c'est indiqué sur un Google doc accessible à tous.

transparence salaires

«Personne ne le fait et nous pensions qu'il devait y avoir une bonne raison, explique-t-il à nos confrères du HuffPost UK. Personnellement, j'étais très excité de révéler mon propre salaire. C'était un exemple parmi tant d'autres. On parle peu du bon salaire à s'accorder quand on est co-fondateur et PDG d'une entreprise», ajoute-t-il.

Joel Gascoigne a commencé à plancher sur Buffer (un assistant personnel pour publier sur les réseaux sociaux) en 2010. Très rapidement, une petite équipe d'une dizaine de personnes s'est formée. Proximité oblige, dès le départ, ils ont été très ouverts quand à leurs salaires respectifs.

transparence salaires

Malgré tout, lorsque Gascoigne leur a annoncé en 2013 qu'il souhaitait mettre en ligne ces salaires, ils ont été un peu méfiants. «Quelqu'un s'est dit que si ses amis et sa famille connaissaient son salaire, ça pourrait changer leur relation», souligne Gascoigne. Mais très vite, chacun d'entre eux s'est rendu compte que ces craintes étaient infondées.

Au final, Gascoigne explique que grâce à cette transparence des salaires, son équipe parle ouvertement d'argent et demande moins d'augmentation car tout est clair. Il faut dire qu'en plus de ce Google doc, le PDG a pris soin de détailler la manière dont sont payés les salariés.

Chaque membre de l'équipe a un salaire de base en fonction d'une moyenne des salaires dans son domaine et du coût de la vie dans la ville où il habite. Ensuite, ce salaire est plus ou moins important si la personne est «débutante, intermédiaire, avancée ou master» (un master a un tiers de son salaire de base en plus). Pour chaque personne qui dépend de l'employé, sont également ajoutés $ 3,000 de salaire par an (enfant, partenaire sans emploi). Enfin, le salaire est augmenté de 5 % par an.

Selon le HuffPost UK, Buffer fait partie d'un mouvement de culture ouverte qui a le vent en poupe en Angleterre. De plus en plus d'entreprises prennent ainsi la décision de rendre transparente leur politique salariale.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter