BIEN-ÊTRE

Zara lance une collection non-genrée et ne fait pas que des heureux

07/03/2016 09:17 EST | Actualisé 07/03/2016 09:17 EST
Zara

Si vous êtes comme nous, vous êtes probablement excitée chaque fois que Zara lance une nouvelle collection (au contraire de votre portefeuille).

La dernière collection du détaillant espagnol vient de hausser la barre d’un cran avec des vêtements unisexes.

Considérée comme non-genrée la collection a été lancée presque en secret dans la gamme TRF, la plus abordable de Zara, et est composée de basiques comme des t-shirts, des camisoles, des jeans et des cotons ouatés.

zara ungendered

Sur le site web de Zara, les vêtements sont portés à la fois par des hommes et des femmes.

zara ungendered

La chaîne suit les traces du grand magasin Selfridges au Royaume-Uni, qui a lancé une boutique éphémère composée uniquement de vêtements unisexes l’an dernier. Target a aussi adopté l’idée que la notion de genre n’était pas nécessairement binaire, en révisant ses pancartes en magasins.

Et comme le note Refinery29, la compagnie parente de Zara, Inditex, a déjà offert des vêtements unisexes dans ses magasins Pull&Bear.

Mais voilà le problème : alors que l’idée est définitivement progressiste, particulièrement pour un détaillant aussi important, beaucoup de pièces dans la collection sont issues du « menswear » et les vêtements que l’on qualifierait habituellement de « pour femmes » sont absents de la collection.

zara ungendered

Et si la collection se veut sans-genre, pourquoi est-ce que se sont des mannequins qui répondent aux caractéristiques de genres binaires qui sont en vedette sur le site?

zara ungendered

Certainement, c’est un pas dans la bonne direction, mais ous espérons que la prochaine collection non-genrée de Zara sera un peu plus inclusive.

«Ungendered» est disponible au Zara.com

Les transgenres dans l'oeil de Mariette Pathy Allen

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter