NOUVELLES

Un enfant de Toronto apparaît toujours sur la liste d'interdiction de vol

04/03/2016 09:32 EST | Actualisé 04/03/2016 09:32 EST
Todd Korol via Getty Images
TORONTO, ON - JANUARY 4: Sulemaan Ahmed plays video games with his six year old son Adam Syed Ahmed at their home in Toronto, Ontario. Adam Ahmed is on a list the requires an additional security check. (Todd Korol/Toronto Star via Getty Images)

TORONTO _ Un enfant de six ans de la région de Toronto qui avait fait la manchette parce que son nom apparaissait sur la liste d'interdiction de vol n'est pas au bout de ses peines.

Syed Adam Ahmed, qui avait dû subir un contrôle de sécurité rigoureux lorsqu'il s'apprêtait à s'envoler vers Boston il y a deux mois, devait être retiré de cette liste à présent _ mais ce n'est pas le cas.

La ministre fédéral de la Sécurité publique Ralph Goodale s'était engagé le 3 janvier à examiner spécifiquement le cas du jeune garçon de Markham puisque les transporteurs aériens avaient "ignoré une directive du gouvernement de ne pas contrôler les enfants".

Or, lorsque Syed Adam Ahmed est passé par la sécurité de l'aéroport Pearson, vendredi matin, les autorités l'ont une fois de plus retenu.

Khadija Cajee, la mère du petit Adam, a précisé que la famille n'avait pas pu se procurer les billets d'avion en ligne.

Bien que l'agente d'Air Canada n'ait pas eu à appeler le centre de sécurité, elle a été tenue de l'identifier visuellement.

"Ils doivent encore l'identifier visuellement. C'est un enfant, il n'a rien fait de mal", a lancé sa mère à la station de radio 680News.

Le petit Adam a le même nom qu'une autre personne qui apparaît sur la liste d'interdiction de vol.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les mouvements islamistes en Afrique