DIVERTISSEMENT

Maxime Dénommée dans «Des Arbres»: faire ou ne pas faire des enfants? (ENTREVUE/VIDÉO)

03/03/2016 04:52 EST | Actualisé 03/03/2016 04:57 EST

Alors que les téléspectateurs qui suivent la télésérie Ruptures ont vu Maxime Denommée interpréter un homme à l’éthique amoureuse élastique, les amateurs de théâtre pourront retrouver le comédien aux côtés de Sophie Cadieux à La Licorne, dans une pièce où deux amoureux remettent en question leur désir d’avoir des enfants, vu l’état du monde actuel.

Citadins dans la trentaine, l’homme et la femme doutent de leur projet de procréation, alors que la planète est surpeuplée, polluée, politiquement tendue et plongée dans l’austérité.

« Ils se disent que les personnes intelligentes devraient peut-être se garder une petite gêne à faire un enfant… En même temps, ils sont partagés, parce que si les gens éduqués et informés ne se reproduisent pas, leurs gênes ne survivront pas et la planète n’ira pas en s’améliorant. Ils sont tout à fait conscients qu’ils disent des choses épouvantables, qui sonnent un peu fascistes parfois, mais comme on est dans leur intimité, ils peuvent se permettre de se dire ça entre eux », explique le comédien.

« Je pourrais faire l’aller-retour en avion Montréal – Londres tous les jours pendant sept ans sans laisser une empreinte écologique aussi grande que si j’avais un enfant. (…) Dix mille tonnes de CO2. C’est le poids de la tour Eiffel. Je mettrais au monde la tour Eiffel. »

Portrait d’une génération qui se questionne, la pièce de Duncan Macmillan explore les réflexions du couple sur leur relation amoureuse, les traces qu’ils vont laisser sur Terre et le bagage génétique dont ils disposent.

« À force de réfléchir, ils prennent conscience qu’en plus de donner une part d’eux-mêmes à leur enfant, ils transmettront aussi une part de leurs parents, de leurs grands-parents et de leurs arrière-grands-parents. Ce constat fait réaliser à la femme qu’elle en connait bien peu sur eux. Et elle ne peut faire abstraction du fait qu’elle n’aime pas du tout ses beaux-parents. Ça la stresse d’imaginer qu’elle va voir son beau-père dans les yeux de son enfant! »

Naturellement portée sur la réflexion, elle étudie au doctorat, alors qu’il est un musicien inconnu qui travaille dans une boutique de vinyles.

« Ce sont un peu des adulescents qui apprennent à devenir des adultes. Chacun dit à l’autre qu’il doit trouver un vrai travail s’ils veulent changer de vie. Finalement, il va en trouver un dans une compagnie, et peu à peu, il mettra en pratique plusieurs théories de ses livres à elle. Il y a un effet de balancier qui se crée. Il va réfléchir de plus en plus pour faire bouger les choses, alors qu’elle va être plus portée à rester à la maison, en ayant l’impression d’être départie de ses idées. On assiste pratiquement à un échange de rôles. »

Maxime Denommée connait Sophie Cadieux depuis bientôt 15 ans. En plus d’avoir joué Clara et Simon dans la télésérie Rumeurs, les deux comédiens se sont retrouvés dans le film Jaloux et dans la pièce Après la fin. « On est comme un vieux couple professionnel. Quand on se retrouve, on ne repart pas de zéro. On continue d’approfondir notre complicité. C’est comme un match de tennis : on est habitué de se relancer la balle. Je pense que ça se sent que ce n’est pas la première fois qu’on joue ensemble. »

Malgré leur aisance sur scène, le duo est loin de remettre les pieds dans ses pantoufles. « La pièce est un gros défi de 90 minutes pendant lesquelles on se relance sur scène, avec énormément de texte. Y a pas de danger qu’on s’installe dans notre zone de confort parce qu’on se connaît trop. »

Tous deux habitués à la mise en scène depuis des années, les deux comédiens doivent toutefois se rappeler leur posture actuelle, alors que Benoit Vermeulen tient les rênes de la production. « Depuis que je fais de la mise en scène, j’ai de la difficulté à être uniquement acteur. Mais ça se passe quand même très bien. Sophie et moi, on dit ce qu’on pense. On échange beaucoup avec Benoit. On sait qu’on a besoin de son recul pour arriver à plonger pleinement dans notre travail de comédien. »

Occupé à La Licorne du 7 mars au 15 avril avec Des Arbres, Maxime Dennomée reprendra sous peu le tournage de la télésérie Ô. En 2016-2017, il jouera dans la prochaine pièce du dramaturge Étienne Lepage au Théâtre d’Aujourd’hui et il mettra en scène le nouveau texte de François Archambault à La Licorne.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter