INTERNATIONAL

Moins de la moitié des billets ont trouvé preneurs pour les Jeux de Rio

02/03/2016 03:15 EST | Actualisé 02/03/2016 03:15 EST
ASSOCIATED PRESS
Children hold signs with the names of the cities where the Olympic Torch will travel, as an artist performs, in Rio de Janeiro, Brazil, Wednesday, Feb. 24, 2016. Organizers of the 2016 Rio de Janeiro Olympics say the Olympic torch relay will visit 300 towns and cities, beginning in the city of Brasilia in May 3. (AP Photo/Silvia Izquierdo)

LAUSANNE _ À cinq mois de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, les organisteurs brésiliens éprouvent de la difficulté à vendre leurs billets.

Alors qu'on s'attendait à ce que les organisateurs des JO de Rio rassurent la planète quant à l'éclosion du virus Zika, les délais de construction des stades, l'instauration d'un code antidopage, le développement du métro et d'autres enjeux importants, le porte-parole du comité organisateur, Mario Andrada, a déclaré que seulement 47 pour cent des 7,5 millions de billets offerts avaient trouvé preneurs.

Les revenus tirés des ventes de billets sont évalués à 194 millions $, soit 74 pour cent de l'objectif visé, a-t-il précisé.

Les billets pour les "événements d'envergure" et la cérémonie d'ouverture du 5 août au stade Maracana ont pratiquement tous été écoulés, a poursuivi Andrada.

La plupart des billets destinés aux marchés extérieurs se sont aussi envolés, a-t-il ajouté, ce qui signifie maintenant que la priorité pour le comité organisateur est le marché local.

Lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, les organisateurs britanniques avaient écoulé 8,2 des 8,5 millions de billets disponibles. Au total, ils ont encaissé 659 millions de livres sterling (soit près d'un milliard) en ventes de billets pour les Jeux olympiques et paralympiques.

Le prix des billets pour les Jeux olympiques de Rio varient de 40 reals (10$) à plus de 4600 reals (1170$) pour la cérémonie d'ouverture. Le prix moyen des billets est de 70 reals (18$) ou moins.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les préparatifs des Jeux olympiques de Rio de Janeiro