BIEN-ÊTRE

Mark Cuban et Simon Ibell de passage à Montréal

01/03/2016 10:51 EST | Actualisé 01/03/2016 10:51 EST

Propriétaire de l'équipe de basketball les Mavericks de Dallas, homme d'affaires et personnalité vedette de l'émission Shark Tank, Mark Cuban était de passage à Montréal la semaine passée. En compagnie de son ami de longue date et fondateur de la fondation iBellieve, Simon Ibell, le milliardaire excentrique a rencontré les journalistes puis a participé à la soirée Une Soirée Rare: Touche de Rouge se tenant au Centre des sciences de Montréal. Un événement glamour visant à sensibiliser les jeunes en affaires aux maladies rares dont le MPS II (ou syndrome Hunter) dont Simon Ibell est lui-même atteint.

Une amitié et le succès au-delà de la maladie

« Simon et moi nous connaissons depuis 15 ans déjà, je l'ai rencontré grâce à Steve Nash, a expliqué Mark Cuban lors de la très courte entrevue individuelle avec les médias. Du moment où tu rencontres Simon, ta vie change à jamais. Simon inspire de plusieurs manières: tout d'abord il se bat depuis toujours contre le syndrome Hunter, mais aussi, et c'est ce qui est le plus important selon moi, il se bat pour les autres porteurs de cette maladie tout en essayant d'être un exemple et une inspiration pour les malades, mais aussi pour les gens qui ne le sont pas. C'est un homme courageux et c'est la raison pour laquelle nous sommes d'aussi bons amis depuis si longtemps. »

« Mark m'a toujours supporté et aidé dans les défis que je dois surmonter au quotidien et c'est un plaisir d'avoir une voix — sa voix — qui peut faire une différence, nous représenter auprès du public et aussi donner de l'espoir aux familles dont un membre est aux prises avec une maladie rare, a renchéri Simon Ibell. Je ne serais pas ici aujourd'hui sans le support de Mark, de ma famille et de mes proches. Nous avons ri ensemble la seconde où nous nous sommes rencontrés et nous rions toujours ensemble 15 ans plus tard. C'est un homme incroyable et je suis honoré qu'il soit ici ce soir. Pour moi, c'est un moment très spécial. »

Premier événement du genre à Montréal, le gala Une soirée Rare: Touche de Rouge ressemblait plus de 300 jeunes professionnels de la métropole venus offrir leur support à la Fondation iBellieve ayant pour mission de sensibiliser et d'amasser des fonds pour la recherche des maladies rares dont le Syndrome Hunter (MPS II).

Sollicité de toutes parts, Mark Cuban explique choisir les causes – nombreuses — avec lesquelles il souhaite s'impliquer au rythme de ses coups de coeur et de ses rencontres.

« Je ne suis pas quelqu'un qui ne s'associe qu'avec une ou deux causes. Comme j'ai eu de la chance dans la vie, j'ai simplement envie de faire les bonnes choses; celles qui auront le plus d'impact. Je crois qu'il y a trop d'organismes de bienfaisance menés par des gens qui tentent uniquement de changer ce qui leur est personnel. Par contre, quand je vois quelqu'un comme Simon qui va au-delà de ce qui est bon pour lui et qui essaie d'incorporer de nombreuses causes, de nombreuses personnes et de nombreux organismes de bienfaisance à la sienne, cela me touche et me donne envie d'aider. Je préfère aussi toujours faire affaire avec des gens qu'avec des organismes de façon à ce que ce soit plus personnel. Si je ne fais que signer un chèque à un organisme, je ne sais pas où ira l'argent, mais si je fais un chèque à quelqu'un qui a un problème précis afin de le régler, je sais que tout l'argent lui reviendra de la meilleure façon qui soit. »

« Nous combattons tous quelque chose, que ce soit une maladie visible ou invisible ou encore des défis imposés par la vie, a répondu Simon Ibell lorsque nous lui avons demandé quelle était sa définition du courage. Je crois que le courage est d'affronter du mieux qu'on peut les défis qui se mettent sur notre route. Un psychologue très connu disait “Ce n'est pas ce qui t'arrive qui compte, mais ce que tu choisis de devenir.” Ce genre de phrases me permet de rester positif et d'être toujours là, 38 ans plus tard, tout en, je l'espère, faisant une différence. Même si nous sommes tous différents, nous avons tous nos combats à mener. »

Quant à Mark Cuban et à sa définition du succès, c'est en souriant qu'il a affirmé que « se lever chaque matin avec le sourire en sachant qu'on aura une belle journée est ma définition du succès. Si tu es heureux et que tu as hâte d'entamer ta journée, c'est tout ce qui compte, c'est ce qui te dit que tu as réussi. »

L’événement Une Soirée Rare: Touche de Rouge était animé par Camille Dg, fondatrice du blogue Le Cahier et Jay Walker de Global TV et CHOM 97.7

Pour en savoir plus sur la fondation iBellieve: http://ibellieve.com/

5 soirées pour 5 bonnes causes

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter