NOUVELLES

Échangé à Chicago, Dale Weise ne pouvait espérer un meilleur scénario

27/02/2016 08:50 EST | Actualisé 27/02/2016 08:50 EST
ASSOCIATED PRESS
Montreal Canadiens right wing Dale Weise (22) skates during warm ups before an NHL hockey game Saturday, Dec. 6, 2014, in Dallas. (AP Photo/LM Otero)

MONTRÉAL _ Sur le plan personnel, Dale Weise ne pouvait espérer un meilleur scénario. Du jour au lendemain, il est passé d'une équipe sur le respirateur artificiel à une formation fringante qui aspire aux grands honneurs.

Bien qu'il s'attendait à faire ses valises, l'ancien attaquant du Canadien de Montréal n'aurait jamais cru se retrouver avec les Blackhawks de Chicago. Il avait même fait une croix sur la Ville des Vents sur sa liste de destinations possibles, après que l'équipe eut acquis Andrew Ladd des Jets de Winnipeg, jeudi.

"J'étais très surpris, a déclaré Weise au cours d'une conférence téléphonique, samedi. Lorsque Marc (Bergevin) m'a appelé et m'a dit que je m'en allais à Chicago, j'étais sous le choc. D'avoir la chance de jouer pour une équipe qui aspire aux grands honneurs et d'aller loin en séries, sur une base personnelle, c'est énorme."

Weise devra cependant patienter encore quelques temps avant de rejoindre ses nouveaux coéquipiers. Le joueur de 27 ans originaire de Winnipeg doit régler quelques détails pour obtenir son visa de travail, et il ne sait pas quand il sera en mesure d'enfiler son nouvel uniforme.

Pendant ce temps, il en profite pour passer du temps avec sa femme et ses deux jeunes enfants, qui ne l'accompagneront pas à Chicago pour le reste de la campagne. Il commencera aussi à se concentrer sur la tâche qu'il aura à accomplir avec les Blackhawks, où il pourrait se retrouver sur un trio aux côtés du jeune Teuvo Teravainen.

"De ce que j'ai vu, il est très rapide et il a beaucoup d'habiletés, a-t-il dit au sujet du Finlandais de 21 ans. Si j'ai la chance de jouer avec lui, je serai très excité et je crois qu'on peut bien se compléter. Les Blackhawks ont du talent à travers toute la formation. Vous regardez les noms, ils ont une équipe d'étoiles. Du gardien aux attaquants, ils ont tout. Je peux amener un peu de tout."

Une saison en mode séries

Écoulant la dernière année d'un contrat de deux ans qui lui aura rapporté 2,05 millions $, le joueur de soutien était bien conscient qu'il devait prouver sa valeur. Jusqu'à maintenant, il connaît la meilleure saison de sa carrière avec une récolte de 14 buts et 12 aides en 56 rencontres.

Même si les temps étaient un peu moroses depuis quelques mois avec le Canadien, Weise affirme qu'il n'aura aucun problème à se mettre en mode séries dès son arrivée avec les Blackhawks (38-20-5), troisièmes au classement général de la LNH.

"Pour moi, ç'a été du hockey de séries tout au long de la saison, a-t-il lancé. Je me bats pour un contrat et je suis un gars compétitif de nature. Je déteste perdre. Peu importe où nous sommes au classement, je donne tout à chaque soir."

Les Blackhawks accueilleront les Capitals de Washington, dimanche, et Tomas Fleischmann _ qui a lui aussi pris la direction de Chicago dans la transaction _ devrait être en uniforme.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Le hockey du bon vieux temps