NOUVELLES

Adil Charkaoui arrêté pour voies de fait

27/02/2016 04:33 EST | Actualisé 27/02/2016 10:47 EST
PC

Le prédicateur Adil Charkaoui confirme à Radio-Canada avoir rencontré les policiers au sujet d'un incident survenu au Collège de Maisonneuve dimanche dernier. Il a été libéré sous promesse de comparaître.

La direction du Collège de Maisonneuve affirme qu'un de ses agents de sécurité a été « intimidé par des membres d'une équipe de soccer formée d'individus venant de l'extérieur ».

Dans un communiqué daté du mercredi 24 février et envoyé au personnel du Collège, la direction précisait qu'un « des membres de cette équipe, identifié comme étant M. Adil Charkaoui, aurait même poussé l'arrogance jusqu'au contact physique. Il faisait partie de cette équipe à notre insu ».

Adil Charkaoui nie la version des faits du cégep.

À lire aussi : Qui est Adil Charkaoui?

À la défense de Charkaoui

Farouk Aouni, qui a signé le contrat de location du gymnase au cégep de Maisonneuve, a une autre version des faits. Selon lui, le gardien de sécurité n'a jamais été encerclé par les participants.

Il affirme plutôt, dans un communiqué publié vendredi, que c'est le gardien qui « provoquait les jeunes et les invitait à lui lancer la balle et le toucher ». « M. Charkaoui qui agissait comme arbitre est intervenu pour calmer le jeu », poursuit-il.

Il dit refuser que son contrat soit annulé et demande au collège Maisonneuve de ne pas céder à la pression médiatique.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les citations politiques de l'année 2015