Le dernier survivant du camp d'extermination de Treblinka s'éteint à Israël

Publication: Mis à jour:
SAMUEL WILLENBERG
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

JÉRUSALEM - Samuel Willenberg, le dernier survivant du camp d'extermination nazi de Treblinka, où 875 000 personnes ont péri, est décédé à l'âge de 93 ans.

L'homme faisait partie d'un groupe de Juifs qui, en 1943, ont mis le feu au camp et se sont enfuient dans les bois. Des centaines d'entre eux ont réussi à fuir, mais la plupart ont ensuite été abattus par les troupes nazies ou capturés par des villageois polonais.

Les nazis et leurs collaborateurs ont tué six millions de Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans une entrevue accordée à l'Associated Press en 2010, M. Willenberg avait raconté comment il avait été atteint par une balle

à la jambe alors qu'il escaladait une pile de cadavres, mais qu'il avait néanmoins réussi à sauter de l'autre côté de la clôture de barbelés.

Après la guerre, Samuel Willenberg a déménagé en Israël.

Sa fille a précisé qu'il s'était éteint vendredi. Outre cette fille, il laisse également dans le deuil plusieurs petits-enfants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Auschwitz, 70 ans après (via Radio-Canada)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction