NOUVELLES

Le dernier survivant du camp d'extermination de Treblinka s'éteint à Israël

20/02/2016 01:53 EST | Actualisé 20/02/2016 01:53 EST
ASSOCIATED PRESS
Holocaust survivor Samuel Willenberg poses for a picture at his studio, during an interview with the Associated Press in Tel Aviv, Israel, Sunday, Oct. 31, 2010. They are believed to be the last two survivors of the most chillingly efficient killing machine of the Nazi Holocaust: the Treblinka extermination camp in Poland. Samuel Willenberg and Kalman Taigman, 87-year-old Israelis, escaped the death trap and are now devoting their final years trying to preserve the memory of the 875,000 people who were systematically murdered at Treblinka in a one-year killing spree at the height of World War II. (AP Photo/Oded Balilty)

JÉRUSALEM - Samuel Willenberg, le dernier survivant du camp d'extermination nazi de Treblinka, où 875 000 personnes ont péri, est décédé à l'âge de 93 ans.

L'homme faisait partie d'un groupe de Juifs qui, en 1943, ont mis le feu au camp et se sont enfuient dans les bois. Des centaines d'entre eux ont réussi à fuir, mais la plupart ont ensuite été abattus par les troupes nazies ou capturés par des villageois polonais.

Les nazis et leurs collaborateurs ont tué six millions de Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans une entrevue accordée à l'Associated Press en 2010, M. Willenberg avait raconté comment il avait été atteint par une balle

à la jambe alors qu'il escaladait une pile de cadavres, mais qu'il avait néanmoins réussi à sauter de l'autre côté de la clôture de barbelés.

Après la guerre, Samuel Willenberg a déménagé en Israël.

Sa fille a précisé qu'il s'était éteint vendredi. Outre cette fille, il laisse également dans le deuil plusieurs petits-enfants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Auschwitz, 70 ans après (via Radio-Canada)