DIVERTISSEMENT

Harper Lee, l'auteure de «To Kill A Mockingbird», est décédée

19/02/2016 10:53 EST | Actualisé 19/02/2016 12:18 EST
Rob Carr/AP
FILE - In this Aug. 20, 2007, file photo, author Harper Lee smiles during a ceremony honoring the four new members of the Alabama Academy of Honor at the Capitol in Montgomery, Ala. "To Kill a Mockingbird" author Harper Lee, 89, is among the inaugural inductees for the Alabama Writers Hall of Fame, Monday, June 8, 2015. (AP Photo/Rob Carr, File)

La romancière américaine Harper Lee, auteur de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (To Kill A Mockingbird) qui est restée sa seule oeuvre pendant plus de cinq décennies, est décédée à 89 ans, a annoncé vendredi la mairie de sa ville natale de l'Alabama (sud).

"Effectivement, elle est morte", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la mairie de Monroeville, où celle qui a reçu le prix Pulitzer en 1961 a passé les dernières années de sa vie.

Elle avait publié en juillet 2015 en anglais Va et poste une sentinelle (Go Set A Watchman), la suite surprise de son célèbre bestseller sorti en 1960.

Ayant échappé rapidement au regard du public après son premier immense succès, Harper Lee vivait discrètement en maison de retraite à Monroeville et souffrait de déficiences visuelles et auditives.

"Le monde a perdu un esprit brillant et un grand auteur", a écrit Spencer Madrie, propriétaire de Ol’ Curiosities and Book Shoppe, une petite librairie indépendante de Monroeville.

La date des funérailles de l'écrivain n'a pas encore été fixée, selon le journal local Al.com qui le premier avait annoncé son décès.

Monument de la littérature américaine, chronique sur la haine et les préjugés racistes, "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" s'est vendu en anglais à quelque 30 millions d'exemplaires et a été traduit en 40 langues. Même ceux qui n'ont pas lu le livre se souviennent de son adaptation au cinéma par Robert Mulligan avec Gregory Peck dans le rôle du juge intègre Atticus Finch.

Ayant pris le monde des lettres par surprise, sa suite, Va et poste une sentinelle, en a dérangé certains.

Selon l'agent de la romancière, son manuscrit n'a été redécouvert dans les archives de la romancière qu'à l'automne 2014 par la nouvelle avocate de Harper Lee, Tonja Carter. Des médias américains ont affirmé que l'ouvrage avait été publié contre sa volonté.

Reprenant le personnage de Jean Louise Finch, surnommée Scout, le roman évoque comme le précédent les rapports entre Noirs et Blancs dans le sud des Etats-Unis marqué par le racisme et la ségrégation. Il a été écrit avant "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" et présenté à un éditeur dès 1957, sans succès à l'époque.

Va et poste une sentinelle est arrivé en tête des ventes de livres aux Etats-Unis en 2015, selon les données de l'institut Nielsen, avec 1,599 million d'exemplaires papier écoulés.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils sont décédés en 2016