NOUVELLES
19/02/2016 05:25 EST | Actualisé 19/02/2016 05:25 EST

Ford déclare la guerre aux nids-de-poule (VIDÉO)

Le constructeur américain Ford vient de déclarer la guerre à l’un des pires fléaux printaniers des zones urbaines : les nids-de-poule. Pour sa toute nouvelle Ford Fusion Sport 2017, Ford a conçu un système de suspensions qui, non seulement améliorera le dynamisme et la conduite du véhicule, mais évitera aussi une grande partie des dommages causés annuellement aux jantes et aux pneus de nos voitures.

Le système mis en place par les ingénieurs de Ford est relativement simple, dans son principe du moins. Un total de 12 capteurs haute définition sont placés autour de la roue et le long de la structure avant.

LIRE AUSSI : Salon de Détroit: Ford dévoile une Fusion plus technologique et plus performante

Au moindre mouvement brusque, les capteurs, qui évaluent la position de la roue à toutes les 2 millisecondes, sont capables d’envoyer au contrôle central une commande pour modifier la réponse de la suspension.

Concrètement, cela signifie que, quand la partie avant du pneu avant de la voiture touche le rebord du nid-de-poule, les capteurs détectent le dénivelé et le mouvement vers le bas. Ils avertissent alors l’ordinateur de bord qui rend plus rigides du même coup les amortisseurs, empêchant la roue de compléter son mouvement vers le sol.

Résultat : la roue avant flotte littéralement sur le trou, ne s’enfonçant jamais suffisamment pour provoquer des dommages au pneu et à la jante. Le même système envoie aussi un signal aux roues arrière qui réagissent de la même façon. Des balles de ping-pong logées au fond un nid-de-poule n’ont subi aucun dommage lors des tests effectués par le constructeur.

Évidemment, le système est beaucoup plus complet que la simple détection des nids-de-poule. Sur pression d’un bouton dans l’habitacle, les suspensions adaptatives à amortissement piloté sont capables de mieux absorber les transferts de poids impromptu en conduite dynamique, garantissant une meilleure tenue de route.

« Nous avons mis ce système au point en circulant dans d'innombrables nids-de-poule – soumettant la Ford Fusion V6 Sport aux nids-de-poule redoutables à angles carrés de notre piste d'essai située à Romeo en vue de perfectionner le logiciel », indique Jason Michener, ingénieur responsable des suspensions chez Ford. « C'était un long travail plutôt déplaisant, mais les résultats en ont valu la peine. »

Les mauvaises langues pourraient dire que les rues montréalaises auraient aussi pu servir de piste d’essai.

La Ford Fusion Sport 2017 est une toute nouvelle déclinaison de la berline qui a été dévoilée au récent Salon de l’auto à Détroit. Sous le capot de la voiture, un moteur V6 redessiné qui développera quelque 325 chevaux.

La voiture, la seule de la famille Ford qui pour le moment dispose de cette technologie, sera disponible au public au cours de l’été 2016. Notons que les autres versions de la Ford Fusion ne disposeront pas de ces suspensions adaptatives, même en équipement optionnel.

SOURCE: EcoloAuto.com

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter

Ford Mustang GT 2015