NOUVELLES
15/02/2016 06:30 EST | Actualisé 15/02/2016 06:33 EST

Entrevue avec le Québécois Ralph Gilles : grand patron du design chez Fiat Chrysler

EcoloAuto.com

L’homme est un montréalais d’origine, et est le père de la Chrysler 300. Ralph Gilles a, depuis, cheminé et n’est devenu rien de moins que le grand patron du design pour toute la compagnie Fiat Chrysler Automobile, après un bref, mais remarqué passage chez SRT. C’est à lui, et à son équipe que l’on doit notamment le nouveau Chrysler Pacifica, présenté dans les grands salons de l’auto cette année, qui veut redéfinir le segment des minifourgonnettes.

LIRE AUSSI:

» Salon de Détroit : FCA dévoile la toute nouvelle Chrysler Pacifica 2017

En fait, il n’y a pas que celui des minifourgonnettes que le designer québécois souhaite revoir, puisque sa vision est beaucoup plus large. « Nous voulons, comme designer, que les gens voient leur auto de façon différente, qu’elle ne soit plus limitée à un segment de marché, mais bien pensée en fonction de leurs besoins réels », a-t-il d’abord lancé sur le plancher du Salon de l’auto de Toronto.

Puis, en entrevue plus formelle, il a précisé davantage sa pensée, expliquant par exemple que les décisions prises par les constructeurs pour produire tel ou tel véhicule se basent non pas sur une envie spécifique, mais sur les exigences du marché.

« Au cours des prochains mois, nous donnons l’impression que nous nous lançons davantage dans les camions et les utilitaires sport, mais cette décision n’a rien de définitif. Elle ne fait que répondre aux chiffres de ventes dans tous les pays du monde. Partout, les utilitaires sport et les camions légers ont la cote, et nous nous contentons de donner aux consommateurs ce qu’ils souhaitent », a précisé monsieur Gilles.

Il faut dire que le président et directeur général de FCA, Sergio Marcchionne, n’a pas mâché ses mots au cours des dernières semaines, exigeant notamment le retrait des Chrysler 200 et Dodge Dart, et modifiant les capacités de production de ses usines pour augmenter la production des véhicules Jeep dont la demande est croissante.

« Jeep est et a toujours été une marque populaire. Nous ne faisons que poursuivre sur cette voie, mais ce n’est pas la seule. Nous travaillons sur beaucoup d’autres VUS, le Levante de Maserati par exemple, et ce n’est qu’un début », explique monsieur Gilles.

Alfa sur la bonne voie

Des rumeurs de déception du côté de Alfa Romeo ont aussi traversé l’Atlantique, et le report de la commercialisation de la nouvelle Giulia en raison de problèmes techniques en est un des symptômes les plus évidents. Pas selon Ralph Gilles.

« La voiture arrivera au cours des prochains mois. Cet été, elle sera sur la route, n’en doutez pas. Je perçois ce report seulement comme une façon de s’assurer de la grande qualité de la voiture. Bien sûr, je ne peux pas parler de futurs produits, mais sachez que nous dessinons actuellement beaucoup de nouvelles Alfa Romeo dans un de nos quatre centres de design », poursuit le vice-président.

Parmi les autres nouveautés à surveiller, il faut notamment compter sur la Pacifica, qui marque un changement important dans la vision de la compagnie en offrant un nouveau format de véhicule familial. Lorsqu’informé sur la perception canadienne dans les sondages de la minifourgonnette (où 3 % des personnes trouvent un conducteur de minifourgonnette attirant), Ralph Gilles sourit. « Ils redeviendront les plus populaires lorsque le Pacifica sera lancé », lance-t-il en riant.

Mais il a beau sourire, Ralph Gilles ne cache pas que le Pacifica marque un pas important dans une nouvelle direction pour la compagnie. « Le style est raffiné, la voiture est plus pratique que jamais, et elle bénéficie de nouvelles technologies qui remettront ce genre de véhicule au goût des consommateurs ».

Du nombre, la présence d’une première voiture hybride chez FCA. « Je ne peux pas en dire plus sur les produits futurs, mais sachez que l’avenir sera rempli de ce genre de voiture, d’autant que la Pacifica a été construite pour être hybride. Elle n’exige donc aucun compromis, ni en espace ni en utilisation, mais elle affiche une consommation intéressante. C’est ce genre d’hybride qui marquera l’avenir », conclut Ralph Gilles.

SOURCE: EcoloAuto.com

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Cinq voitures hybrides que nous aimerions avoir au Canada