Huffpost Canada Quebec qc

«Madame America»: Hillary Clinton, la prochaine présidente des États-Unis? (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Il y a huit ans, la politicienne aguerrie, Hillary Clinton, se lançait pour la première fois de sa carrière dans la course présidentielle avec l’espoir de remporter la mise. Mais ses rêves de conquête allaient être brisés par l’arrivée soudaine d’un certain Barack Obama.

Aujourd’hui encore, le destin semble se compliquer pour elle. Les débuts de sa campagne pour tenter de succéder à Obama à la Maison-Blanche lui glissent entre les doigts depuis que la candidature de son adversaire démocrate Bernie Sanders décolle. Il vient d’ailleurs tout juste de gagner haut la main la primaire dans l’État du New Hampshire, lui qui quelques jours plus tôt a été à deux doigts de séduire les électeurs de l’Iowa.

Malgré les déboires de l’ex-première dame des États-Unis, Richard Hétu et Alexandre Sirois viennent de publier Madame America, un livre entièrement dédié à Hillary Clinton. À travers cent paragraphes, les deux journalistes au quotidien La Presse reviennent sur le parcours exceptionnel d’une femme aux convictions fortes et aux multiples zones d’ombres.

«Mme Clinton pourrait cette année écrire un nouveau chapitre de l’histoire en devenant la première présidente de son pays, raconte en entrevue téléphonique Richard Hétu, correspondant de La Presse à New York. Alexandre Sirois et moi y racontons ses engagements à l’époque où elle était première dame. On revient aussi sur sa jeunesse jusqu’à son élection comme sénatrice et sa nomination comme secrétaire d’État.»

Afin de bien comprendre ce qui nourrit ses ambitions, le livre aborde également plusieurs aspects comme ses origines familiales, ses réalisations, ses convictions politiques, ses idées féministes et progressistes et bien entendu, sa rencontre cruciale avec son mari Bill Clinton, futur président des États-Unis de 1993 à 2001. Les deux auteurs n’ont pas oublié de rappeler les moments un peu plus délicats de sa vie privée, telles les nombreuses infidélités de l’époux.
«Des événements qui ont permis de forger un caractère trempé dans l’acier, ajoute le correspondant de La Presse. Même si elle a réalisé très vite que son mari était un coureur de jupons invétéré, elle a toujours cru au mariage.»


«En ce qui concerne son couple, certains parlent de calculs politiques de sa part, poursuit-il. Mais quand on s’intéresse en détail à l'existence de cette femme de 68 ans qui a vécu beaucoup de moments difficiles au sein de sa propre famille, on ne peut pas nier l’attachement qu’elle porte à son compagnon. Malgré les gros titres et les humiliations, elle ne l’a jamais abandonné.»

hillary clinton

Hillary, la résiliente

Au fil des pages, le lecteur comprendra qu’Hillary Clinton a décidément tout pour réussir. Pas même les scandales sexuels de Bill, révélés en 1998 avec la célèbre affaire Lewinsky, auront réussi à entacher l’image d’une politicienne déterminée.

«Après son éviction en 2008 au profit de Barack Obama, elle se représente en 2016 pour le poste. C’est assez exceptionnel, mais Hillary est une battante. Elle garde sans doute le conseil de sa mère qui lui a toujours dit de ne jamais rien abandonner», poursuit Hétu.

Mais voilà, l’arrivée dans la campagne du «socialiste» Bernie Sanders, sénateur indépendant du Vermont, vient changer la donne. Richard Hétu avoue que personne ne l’avait vu venir. Pourtant l’évidence saute maintenant aux yeux. À 74 ans, l’homme aux idées radicales sait parler aux jeunes démocrates comme nul autre.

«Il ressemble au vieil oncle de famille qu’on aime beaucoup. Il est convainquant et assez dynamique. Il a des idées de jeunes, parfois utopique, et surtout, il fait preuve d’une authenticité qui semble faire défaut à Hillary», précise Hétu.


Pire encore, selon le correspondant, cette femme expérimentée et intelligente manquerait franchement de flair politique. «Sa campagne démarre sous de mauvais augures. Elle est en retard d’un wagon. Encore une fois, elle n’est pas en phase avec les sentiments qui habitent la gauche américaine. Elle ne voit pas la colère des électeurs.»

Une colère qui s’exprime aussi à droite au sein des républicains. La montée fulgurante dans les sondages du milliardaire fantasque Donald Trump crée la panique auprès des élites conservatrices puisque ce dernier pourrait bientôt remporter l’investiture pour la présidentielle de novembre.

«C’est vrai, il se passe des choses incroyables aux États-Unis, qu’aucun analyste n’aurait pu envisager quelques mois auparavant. Il va falloir suivre cela de près, car le paysage politique, autant chez les démocrates que chez les républicains, risque de n’être plus jamais le même.»

En attendant, le scénario catastrophe tant redouté par les Cassandres du parti risque de se reproduire pour Hillary Clinton. Qui pourrait donc la sauver d’une seconde défaite crève-cœur? «En ce moment, elle est sa plus grande ennemie. Beaucoup voient chez elle un autre membre de l’establishment. En ces temps où les Américains sont fatigués des éternels jeux de pouvoir, elle ne propose rien de politiquement révolutionnaire. Son pragmatisme est devenu un gros frein à sa réussite», conclut Hétu.

Madame America – 100 clés pour comprendre Hillary Clinton – Richard Hétu, Alexandre Sirois – Les éditions La Presse – 206 pages – Parution le 18 janvier 2016 – 28,95 dollars.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
10 livres québécois – beaux et originaux – à offrir en cadeau
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction