NOUVELLES

« Toile de Picasso » saisie en Turquie : un faux, selon la société Picasso Administration

01/02/2016 12:14 EST | Actualisé 01/02/2017 05:12 EST
STR via Getty Images
Turkish police from the Istanbul Police Department Anti-Smuggling and Organized Crime Unit, hold-up an original painting by Spanish artist Pablo Picasso, 'Woman Dressing Her Hair', on January 30, 2016, in Istanbul. Turkish police have recovered an original painting by Picasso in an undercover operation in Istanbul, the state-run Anatolia news agency reported. The operation targeted alleged art thieves attempting to sell the painting 'Woman Dressing Her Hair' which was stolen from a collector in New York, Anatolia said. / AFP / STR / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

La toile attribuée à Picasso, saisie par la police turque et présentée comme volée aux États-Unis, est un faux dont l'original se trouve au MoMa de New York, a assuré lundi à Paris la société Picasso Administration, chargée de la succession du peintre.

Le grand musée new-yorkais a confirmé à l'AFP que le tableau « Femme se coiffant » (« Woman dressing her hair »), un portrait de Dora Maar, compagne de l'artiste, datant de 1940, faisait partie de ses collections. « Il se trouve toujours dans nos réserves », a précisé une responsable.

« Le tableau retrouvé à Istanbul est une copie », indique-t-on à la Picasso Administration.

Le MoMa possède un autre tableau de Picasso au titre très voisin, « Femme se tressant les cheveux » (« Woman plaiting her hair »), mais datant de 1906 et dont le modèle est une autre compagne de Picasso, Fernande Olivier.

L'agence de presse officielle turque Anatolia avait rapporté samedi que des policiers turcs s'étaient fait passer pour des acheteurs potentiels auprès de trafiquants qui tentaient de vendre une toile de Picasso volée à une collectionneuse new-yorkaise.

Après des négociations menées dans un hôtel puis sur un yacht dans la marina d'Istanbul : les policiers ont fixé un rendez-vous aux trafiquants dans un café où ils ont procédé aux arrestations et saisi le tableau, intitulé « Femme se coiffant ».

Cette toile a été envoyée à l'université des Beaux-Arts Mimar-Sinan d'Istanbul pour y être examinée, selon Anatolia.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Picasso en GIFs