NOUVELLES

Attention à votre endettement, dit le directeur parlementaire du budget

19/01/2016 10:30 EST | Actualisé 19/01/2016 10:31 EST
kenteegardin/Flickr
I created this shot in my studio for use on my site, SeniorLiving.Org but I want to share it since it is applicable to much more than just senior retirement planning. Feel free to use this image but please give attribution by linking to www.SeniorLiving.Org or give us a Plus one or like. It is very difficult to get seniors to +1 so your help can really help us establish the site as a great resource for caregivers and seniors.

La tendance continuera à être à la hausse pour l'endettement des ménages canadiens.

C'est ce que constate le directeur parlementaire du budget (DPB) dans un rapport publié mardi matin.

Au troisième trimestre de 2015, pour chaque 100$ de revenu disponible, la dette des ménages s'élevait à 171$.

En plus d'atteindre un niveau qui n'a pas été vu depuis 1990, l'endettement des ménages canadiens par rapport à leur revenu a connu la plus forte hausse des 15 dernières années parmi les pays du G7.

Le DPB cite dans son rapport de mardi une étude de la Banque du Canada qui impute cet endettement aux bas taux d'intérêt, au prix élevé des maisons et aux innovations financières.

Le rapport prévoit que d'ici la fin de cette année, la dette continuera de croître pour atteindre les 174%, soit une dette de 174$ pour chaque 100$ de revenu disponible.

Et il prévient que la capacité d'assurer le service de ces dettes s'affaiblira lorsque les taux d'intérêt reviendront à un niveau plus "normal" d'ici 2020. Il estime que le ratio du service de la dette totale passera alors de 14,1% du revenu disponible à 15,9%.

Voir aussi:


Le REER: cinq questions de base


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter