NOUVELLES

Le Nissan Titan Warrior à Détroit: un pas en avant (PHOTOS/VIDÉO)

13/01/2016 08:42 EST | Actualisé 13/01/2016 08:43 EST

Quand Nissan a annoncé qu’il effectuait un retour dans le monde des grandes camionnettes, les spécialistes étaient sceptiques. Après tout, la camionnette Titan n’avait pas réussi à percer le marché dans sa première mouture, et la concurrence est plus féroce que jamais. Pas question cependant de laisser toute la place aux autres manufacturiers dans un segment qui domine les ventes au pays.

Le Nissan Titan Warrior à Détroit: un pas en avant


Nissan a donc surpris tout le monde en dévoilant, l’an dernier au Salon International de l’auto de Détroit, la version définitive d’une camionnette Titan qui, non seulement, profitait d’une refonte complète la rendant plus attrayante pour les amateurs de véhicules du genre, mais qui offrait de surcroit une motorisation diesel.

LIRE AUSSI: Voici le nouveau Ford F-150 Raptor 2017

Sous le capot de ce nouveau Titan, qui vient d’ailleurs tout juste de faire son apparition sur le marché nord-américain, un moteur V8 5,0 litres Cummins développant 310 chevaux, mais avec une couple astronomique de 555 livres-pied.

C’est en revenant sur la même scène, à Détroit, que Nissan dévoile cette année une étape de plus dans le monde de la camionnette : un Nissan Titan Warrior, véritable bête de brousse aux capacités hors route améliorées. Dans ce cas cependant, le Warrior n’en est qu’au stade de prototype.

Véritable guerrier

Le prototype présenté dans la ville de l'automobile ne laisse pas place à l’imagination et est clairement destiné à franchir des montagnes et des champs. Physiquement, on l’a doté de composantes ajoutées à la carrosserie qui lui confèrent une allure plus musclée. On a notamment élargi les arches de roues de plus de 15 centimètres au total, sans cependant toucher à la longueur hors tout du véhicule.

Les pare-chocs ont aussi été revisités, tout comme les blocs optiques qui jouissent d’un design unique en forme de crochets enlacés. À l’arrière, quatre échappements chromés viennent compléter le tableau.

Peint de couleur matte, aux allures un peu militaires, le Warrior est aussi juché sur des suspensions surélevées dotées de bras allongés favorisant un plus grand débattement. Le tout est couronné par des pneus de 37 pouces montés sur des roues d’aluminium brossé.

Dans l’habitacle, ce sont essentiellement les matériaux qui ont été modifiés pour offrir plus de protection. Les sièges, en mailles résistantes, sont aussi munis d’appliques distinctives de couleur orange Magma. La planche de bord est ornée de boutons rappelant davantage ceux des véhicules militaires que ceux des tranquilles voitures de ville.

Rien n’indique pour le moment que le Warrior – dont le nom est tiré d’une fondation appelée Wounded Warrior et qui a permis à deux vétérans de l’armée d’explorer l’Alaska au volant de véhicules Nissan – sera commercialisé.

« Nous avons lancé le Titan XD, et nous aurons bientôt des Nissan Titan plus réguliers. Le Warrior représente une étape que nous n’avons pas encore franchie », a conclu José Munoz, grand responsable de Nissan en Amérique du Nord.

SOURCES: LuxuryCarMagazine.com

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter